dimanche 27 novembre 2016

SUREAU - Edition N°11 du Carnaval Des Blogs et Des Plantes - Pommes au Four, Amandes Effilées et Gelée de Sureau Maison

Immédiatement ravie de voir le sureau, que j'apprécie dans tant d'usages, à la Une de l'Edition n°11 du Carnaval Des Blogs et Des Plantes, hébergé par Avellana, j'ai du ensuite me torturer un peu l'esprit pour trouver quoi proposer ! En effet la pleine saison du sureau noir au jardin, c'est le printemps pour les fleurs, l'été pour les baies, qu'allais-je donc pouvoir proposer en plein mois de novembre ? Finalement, j'ai réfléchi que, comme je suis prévoyante, je trouve toujours le moyen d'enfermer un peu de la saveur de ses fleurs si parfumées ou de ses baies si colorées et bourrées d'antioxydants...

Pommes au Four et Gelée de Sureau pour le Carnaval Des Blogs et Des Plantes

Le sureau se prête en effet à maintes préparations culinaires ou autres... En stock j'avais donc du sirop de baies de sureau, des fleurs séchées destinées aux infusions, et de la gelée de fleurs de sureau et citron bio... J'ai donc décidé d'utiliser cette dernière, pour parfumer d'effluves printanières un plat qui réchauffe les journées grises de novembre, la Pomme au Four !

Voici la recette pour 4:
  • 4 grosses pommes bio tenant bien la cuisson (par exemple des Canada grises)
  • gelée de fleurs de sureau (ou à défaut, une gelée d'agrumes si vous n'avez pas)
  • amandes effilées
  • huile vierge de colza bio
  • beurre demi-sel


Pommes au Four, Amandes Effilées et Gelée de Sureau Maison

Huiler le fond d'un plat en pyrex ou en céramique allant au four. Ôter le cœur des pommes, sans aller jusqu'au fond. Laisser la peau (c'est pour cela qu'il faut choisir des pommes bio, attention en culture standard, les pommes font partie des fruits les plus contaminés en pesticides).

Disposer les pommes dans le plat, remplir le cœur de gelée de sureau (environ 2 cuillères à café bombées par pomme) et enfourner pour 20 minutes environ à 180°C. Puis sortir le plat, ajouter une noisette de beurre demi-sel sur le haut de chaque pomme, ainsi qu'une petite cuillère d'amandes effilées. Remettre au four 10 minutes environ, pour dorer un peu le tout.

Et miam, miam ;-)

Pour voir mes autres participations au Carnaval Des Blogs et Des plantes, c'est par ici !




vendredi 25 novembre 2016

Devinette du vendredi #13 : Quelle est cette Fleur ?

Enfin vendredi soir ! Et l'occasion de vous proposer une nouvelle Devinette du Vendredi sur le thème jardin...

Alors quelle est cette fleur, le savez-vous ? Oui je sais ce n'est pas facile... Je vais donc vous donner 2 indices.


Novembre, la Devinette du Vendredi #13 - RécréaNature


Indice n°1 : cette photo a été prise en septembre de cette année...

Indice n°2 : j'imagine que vous vous en doutiez... mais un moment il y aura des fruits, que l'on va cuisiner et manger... pour certainement quelques recettes en perspective !

Vous avez une idée ? Alors, à vos claviers pour un petit commentaire :) Réponse vendredi prochain.

Excellent week-end à vous !



dimanche 20 novembre 2016

Le blogging, c'est contagieux ! La Lecture aussi...

Ce soir, son premier article est publié ! C'est en effet un grand jour pour mon fils, qui, à 9 ans, se lance dans le blogging littéraire. Depuis qu'il a 5 ans tout juste, il n'a cessé de dévorer toutes sortes de livres, romans, magazines fictions, BD ou mangas, faisant probablement de nous les plus gros consommateurs de bibliothèque de la région... Ayant toujours aimé partagé le contenu de ses escapades livresques, parfois jusqu'à en saouler ses parents, on a fini par lui suggérer de faire des fiches de lecture... Mais on n'écrit plus aujourd’hui comme avant... ;-) C'est ainsi qu'il n'a pas mis longtemps à dire qu'il voulait bien écrire, mais sur un blog, comme sa maman...


Le premier livre jeunesse présenté sur leslecturesdelohann.com


Alors j'ai bien du y passer du temps, d'autant plus que mon grand garçon voulait un nom de domaine, leslecturesdelohann.com et pas une adresse en .blospot, lui ;-). Nous voilà donc avec un hébergeur, le fameux nom de domaine, et tout et tout ! Et encore un peu de travail pour moi en perspective pour réaliser la maintenance du site, et surveiller  un peu ce qu'il s'y passe, en effet pas d'accès libre à ce genre d'outils à 9 ans ! Mais si ça tient, je vois là une excellente initiative pour perfectionner son écriture, son esprit de synthèse, et travailler son français...

Je vous laisse aller voir cela par vous-même, si le cœur vous en dit...


mercredi 16 novembre 2016

Mousse au Chocolat sans œufs - Astuce cuisine #8 - Recette Vegan au Jus de Pois Chiches

Encore une recette bluffante à base de jus de pois chiches, depuis mes meringues d'Halloween, je ne m'en lasse plus ! Si vous rêvez d'une délicieuse recette de mousse au chocolat mais que vous n'avez plus d’œufs dans votre frigo, ou si vous cherchez une recette vegan, celle-ci est faite pour vous ! Les proportions sont inspirées de ce livre paru chez Terre Vivante, que je vous présentais ici il y a quelques temps. La consistance de la mousse est parfaite, et le goût impeccable, essayez et vous verrez ;-)


Mousse au Chocolat au jus de pois chiches -  recette vegan


Voici la recette (6 ramequins):
  • 200 g de chocolat à 60% minimum
  • 12 cl de jus d'un bocal de pois chiches bio
  • 35 g d'huile de coco (à défaut et pour les non vegan, du beurre convient très bien aussi)
  • 20 cl de lait de coco 
  • 40 g de cassonade ou sucre de coco
  • extrait de vanille (facultatif)

Mousse au chocolat sans œufs - Astuce cuisine  #6


Faire fondre le chocolat avec le corps gras et le lait de coco. Fouetter le jus de pois chiches jusqu'à obtenir une belle mousse bien ferme (et oui, c'est toujours aussi bluffant... ;-)

Ajouter progressivement au jus de pois chiches "battu en neige" le sucre en 3 fois, en mélangeant entre chaque.

Avec une maryse bien souple, incorporer au chocolat fondu, puis remplir de petits ramequins. Réfrigérer 4 à 6 heures minimum avant dégustation.


Une texture parfait gâce au jus de pois chiches


Dans la recette initiale, il était question d'intercaler des couches de caramel au beurre salé. Mais je trouve que cette mousse se suffit à elle-même, d'autant plus j'ai pour ma part oublié la vanille et qu'elle était pourtant excellente au goût. Vous pouvez cependant lui ajouter le parfum souhaité.


Vous aimez les desserts au chocolat un peu différents ? Alors pourquoi ne pas essayer aussi ma crème au chocolat express 100% végétale au tofu soyeux, je vous laisse tester ;-)


dimanche 6 novembre 2016

Confiture de citre au citron et à la badiane

Connaissez vous la citre (Citrullus lanatus), cette sorte de courge proche de la pastèque, qui révèle à la coupe sa chair allant du blanc au vert très clair et des graines d'un brun-rouge à maturité, et que l'on consomme uniquement en confiture ? Ronde ou allongée, de bonne taille, on l'appelle aussi gigérine, méréville ou pastèque à confiture, et elle était paraît-il auparavant bien connue dans le midi. Ce que j'avais lu sur les blogs comme ici, avait piqué ma curiosité. En ayant croisé aux Hortomnales il y a 15 jours, j'ai donc décidé d'en acheté une (plus de 5 kg !) et d'essayer cette confiture tant vantée. Mais attention il ne s'agit pas d'une confiture rapide qui permet d'utiliser un sucre gélifiant avec une cuisson courte. Cette confiture se mérite, 4 jours de préparation m'ont été nécessaire pour arriver à cette consistance confite des morceaux et à cette couleur jaune d'or légèrement ambrée, au délicat goût d'anis étoilé...


Confiture de citre ou courge gigérine, au citron et à la badiane


Voici ma recette :

  • 2,5 kg de citre (soit environ la moitié de la chair de la mienne;-)
  • 1,2 kg de sucre cristal ou de cassonade
  • 2 citrons non traités
  • 1 étoile de badiane


Citre (Citrullus lanatus) ou gigérine, pastèque à confiture


Et voici comment j'ai procédé :

Le premier jour, enlever la peau de la citre, couper la chair en petits dés (environ 1 cm de côté) en ôtant les pépins. Zester les citrons, en presser le jus. Mettre l'ensemble dans un grand saladier avec le sucre .Couvrir et laisser mariner jusqu'au lendemain en remuant de temps en temps.

Le jour 2, mettre le tout dans une grande cocotte, ajouter l'étoile de badiane, porter à ébullition puis cuire environ 2 heures. Couvrir et attendre le lendemain.

Les jours 3 et 4 j'ai encore cuit 1 à deux heures de la même façon, jusqu'à obtenir la belle couleur ambrée recherchée. Ainsi j'obtiens des morceaux délicieusement confits.

Mettre en pot directement à la fin de la cuisson, retourner pendant 10 minutes pour stériliser le couvercle. La confiture est prête !


Des morceaux de citre délicieusement confits d'une couleur ambrée


Verdict :

avec cette technique de cuisson (un peu énergivore certes, mais il fait froid, cela réchauffe la maison ;-) la consistance est parfaite. Le goût est sucré juste ce qu'il faut, la confiture est délicieuse. Cependant on sent assez peu le goût un peu vert de la courge, quelque peu dominé par la badiane et le citron. Il m'en reste encore la moitié pour essayer avec une autre épice ;-)

Edit du 27 novembre 2016 :

j'ai préparé la seconde moitié avec juste une cuillère à café de vanille en poudre, même recette par ailleurs. Elle est moins acidulée, plus chaude et plus sucrée, et toujours cette texture magnifique de fruits confits...Miam !

Et vous, connaissez-vous cette confiture ?


mercredi 2 novembre 2016

Les Hortomnales 2016 en Anjou : la Fête au 450 Cucurbitacées...

Vous aimez les cucurbitacées ? Ça tombe bien si vous lisez ce blog ;-) Aujourd'hui je vous emmène aux Hortomnales 2016 de Saint-Rémy la Varenne, charmant petit village d'Anjou, en bordure de Loire, un des derniers fleuves sauvages d'Europe. Plus de 5000 pièces et 450 variétés de courges de toutes tailles et de toutes formes y sont présentées, une magnifique collection présentée par des passionnés en mesure de satisfaire les plus curieux sur le sujet. Les Hortomnales ne durent qu'un week-end, et sont le fruit d'une année de travail pour 150 bénévoles ! Alors, pour y aller, il faudra attendre l'année prochaine, mais ne désespérez pas voici quelques photos pour vous faire patienter ;-)


Les Hortomnales, Saint-Rémy la Varenne, Anjou


450 espèces  de cucurbitacées présentées


5500 courges au total cultivées sur 1,5 hectares


Une décoration automnales flamboyante...

Courges et autres végétaux mettent en valeur le Prieuré de Saint-Rémy

Minou, Minous que fais-tu là, tu te prends pour une courge ?

De la déco cucurbitacée sous toutes ses formes et de toutes couleurs


Déco de mur en ver cucurbitacée ?

Pommes, noix, marrons et cucurbitacées pour une déco d'automne au jardin

Encore un tableau surréaliste avec une dame courge...

Physalis ou Amour en Cage, pas mal aussi pour la déco

Courges oranges dans le soleil du soir...

Et finalement l'occasion s'est enfin présentée de rapporter cette fameuse citre, dont j'ai tant envie de goûter la confiture, alors profitons de cette centaine de variétés proposée à la vente pour tenter de nouvelles expériences culinaires et cucurbitesques... recette bientôt sur le blog si c'est réussi :)

Citrullus lanatus, ou citre ou gigérine, pastèque à confiture