mercredi 28 septembre 2016

Oeufs Cocotte "Bio" à la Crème de Soja et aux Légumes du Potager

La voici comme promis la recette bio faite avec mes deux petits monstres ;-) Elle est donc issue du dernier livre que je vous présentais dans mon dernier article du Coin Lecture RécréaNature. C'est un plat gourmand, idéal pour faire manger des légumes aux enfants sans qu'ils s'en aperçoivent, thème du défi de ce mois-ci... J'ai trouvé l'idée excellente, la cuisson était parfaite et le goût juste comme il faut. Comme d'habitude je vous présente cette recette avec les petites variations que j'ai apportées par rapport à l'originale...


Oeufs Cocotte à la crème de soja et aux Légumes du Potager


Voici la recette pour 4 personnes :
  • 4 bons œufs bio extra-frais (pour moi, les œufs de mes poules)
  • 100 g de légumes feuilles (un mélange de vert de blettes et d'oseille du jardin ici)
  • 1 échalote
  • 200 ml de soja cuisine bio, + 4 cuillères à soupe
  • huile d'olive
  • sel, poivre
  • 20 feuilles de basilic (optionnel)


Oeufs Cocotte et Légumes du Potager, pour faire manger des légumes aux enfants


Préchauffer le four à 180°C.

Émincer l'échalote et la faire rissoler dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajouter les feuilles de blettes et d'oseille et les faire réduite, sans trop les cuire.

Mettre le tout dans une casserole, ajouter 200 ml de crème et faire chauffer. Arrêter dès l'apparition des premiers bouillons. Mixer hors du feu avec un mixeur plongeant, puis ajouter éventuellement le basilic. Mixer à nouveau, saler et poivrer.

Répartir la crème de légumes dans 4 mini-cocottes, ou dans des ramequins. Séparer les blancs des jaunes. Mettre un blanc d’œuf dans chaque ramequin, puis 1 cuillère à soupe de crème. Mélanger légèrement à la fourchette pour marbrer.

Faire cuire 10 minutes dans le four chaud sans couvercle, jusqu'à ce que les blancs deviennent opaques. Sortir du four et mettre un jaune d’œuf dans chaque récipient. Mettre un couvercle ou une petite assiette pour que le jaune se réchauffe au contact de la préparation, sans cuire, pendant 3 minutes.

Déguster immédiatement, avec une bonne salade, ou, comme ici un concombre (du jardin, évidemment ;-).

Verdict :


le mélange des saveurs est délicieux et apprécié par tous. La recette originale était avec des épinards frais, je n'en avais pas et ai donc remplacé par ce que le jardin m'a fourni. Le résultat était très agréable, sans doute un peu plus goûtu. Du coup le basilic était un peu masqué, donc optionnel dans mon cas. Si vous choisissez d'en mettre, je recommande de ne pas le faire cuire en même temps que les légumes feuilles, cela ôterait une partie de son goût. Ajoutez-le bien hors du feu, juste avant le coup de mixeur final. Il faut dire qu'il commence à avoir un peu froid le basilic, alors une variante pourrait être de le remplacer par de la ciboulette ou du persil par exemple...

Et vous, avez-vous une recette d’œufs cocotte préférée ?


lundi 26 septembre 2016

Coin Lecture RécréaNature : Je cuisine Bio avec les Enfants, 55 recettes pour Apprendre

C'est principalement pour le thème des recettes saines expliquées aux enfants, que j'ai choisi de vous présenter cet ouvrage, tout juste paru aux Editions Terre Vivante, dans la droite ligne d'un précédent Coin Lecture dans lequel je vous présentais 50 Activités Nature avec les Enfants. Le nom de l'auteur, Marie Chioca, a achevé de me convaincre, connaissant la qualité des publications de l'auteur, dont je vous présentais certaines ici. A peine reçu, Je cuisine bio avec les enfants a déjà sauvé une partie de mon dimanche, en permettant, si ce n'est de résoudre, du moins de reporter une dispute entre Petit Ange Apprenti Grand Chef et Jolie Princesse. 


Je cuisine Bio avec les Enfants, 55 recettes pour Apprendre - Terres Vivante


Etant en train de feuilleter ce livre quand l'éclat de voix arriva, la première idée qui m'est venue pour faire diversion a été de leur demander quelles recettes il leur plairait de réaliser. Devant la quantité de recettes alléchantes, chacun a fait une liste assez longue, et ils ont ensuite confronté d'eux-mêmes celles qui étaient communes ! ouf ;-) Le choix s'est ensuite réduit pour s'adapter aux ingrédients disponibles dans les placards pour certains et dans le jardin pour d'autres.


Petit Ange Apprenti Grand Chef et Jolie Princesse en cuisine


Je Cuisine Bio avec les Enfants, manuel à destination des enfants de 4 à 18 ans (et, accessoirement, de leurs parents ;-) est organisé en trois parties, classées par âge, avec des recettes de difficulté croissante. Dans la partie Petits cuistots (8 à 11 ans), Petit Ange Apprenti Grand Chef et Jolie Princesse ont choisi la recette des œufs cocotte à la crème de basilic. Nous l'avons adaptée avec les légumes disponibles dans le jardin, et je vous la présente très vite dans un prochain article.



Je cuisine bio avec les enfants, recettes pour 8-11 ans


Les recettes sont bien détaillées avec beaucoup de photos et souvent plusieurs pages par recette (le livre est assez épais, plus de 150 pages). La présentation des plats est soignée pour apprendre aux cuistots en herbe à produire aussi de jolies créations. Les grands ne sont pas en reste avec des encadrés "Pour aller plus loin" et des astuces pour rendre ses recettes plus saines ou substituer des ingrédients.


Je Cuisine bio avec les enfants : Arancinis et courge spaghetti


On trouve dans Je cuisine bio avec les enfants des recettes pour toutes les saisons et tous les goûts, avec comme point commun de proposer des alternatives saines et originales à des recettes plus "classiques", sans pour autant sacrifier la gourmandise, c'est tout l'esprit de RécréaNature, alors moi, ça me va ;-)


Je Cuisine bio avec les enfants des... cucurbitacées !


Pour en savoir plus, consultez la présentation détaillée de cet ouvrage, directement sur le site de Terre Vivante, en suivant ce lien.

Bonne lecture !


vendredi 16 septembre 2016

Réponse à la Devinette du Vendredi #12 : Un Savon Maison au Jus de Sureau Noir du Jardin !

Dans la Devinette de Vendredi dernier je vous avais promis une couleur inattendue pour mon savon à froid maisonet bien la voici ! Et en commentaire c'est Not Parisienne, qui m'a proposé une idée en premier pour répondre à la devinette. Alors même si elle n'a pas trouvé la réponse, je garde l'idée pour un prochain savon gourmand... Quant à Fr@nck, fidèle participant, en me proposant 3 plantes vues récemment sur le blog, il a évidemment trouvé le moyen de mentionner la réponse dans ses trois choix ;-)


Devinette du Vendredi #12 : Savon Maison au Jus de Sureau Noir


Il s'agissait donc bien de jus de sureau, que j'avais depuis très longtemps envie de tester, pour savoir quelle couleur j'allais obtenir :) J'ai profité de la réalisation de mon sirop de sureau, en août, pour garder la quantité nécessaire de jus pour diluer ma soude. Alors ça y est je sais : en saponification à froid, le sureau donne une couleur café au  lait ! 

Après les péripéties de sa fabrication et avec ces couleurs je le trouve finalement pas si mal... ça valait le coup d'essayer, non ?

Allez, bon week-end à vous :)


mardi 13 septembre 2016

Ratatouille Revisitée aux Légumes Croquants - Courge de Nice, Tomates Cerises et Thym du Jardin

Miam des légumes d'été... On peut encore en profiter avec ce beau temps, et vous proposer une ratatouille quelque peu revisitée par rapport à la recette classique. En effet j'y ai placé ma cucurbitacée fétiche, la Courge de Nice, que vous devez finir par connaître depuis le temps que j'en parle sur le blog... Et j'ai aussi ajouté un piment doux du producteur local (d'où viennent aussi les aubergines, les poivrons et les oignons), qui donne une délicieuse chaleur à peine épicée. Je l'ai fait assez peu cuire, dans cette version les légumes sont croquants et bien fermes, et les tomates cerises éclatent en bouche comme de petite perles de goût !


Ratatouille Légumes Croquants - Courge de Nice, Tomates Cerises Thym du Jardin


Voici ma recette :

  • 2 petites aubergines
  • une demi-courge de Nice encore verte (ou l'équivalent de 2 belles courgettes)
  • 4 tomates
  • un petit bol de tomates cerises rouges et jaunes
  • 1 poivron jaune
  • 3 oignons (oignons échalions pour moi, cliquez pour en savoir plus)
  • 1 piment doux
  • 1 gousse d'ail
  • laurier et thym du jardin
  • huile d'olive, sel et poivre

Courge de Nice du Jardin juste cueillie et sa sève qui s'écoule à la coupe


Faire revenir les oignons et l'ail émincés dans une poêle avec de l'huile d'olive. Réserver. Puis faire cuire dans un peu d'huile  de même avec tous les légumes coupés en morceaux, sauf les tomates et le piment. 

Quand tout est cuit amis encore croquant, rassembler les légumes dans la poêle, ajouter le piment émincer très fin, le thym et le laurier puis les tomates (coupés en morceaux pour les grosses). Assaisonner avec sel et poivre.

Quand les tomates sont cuites, et que tous les légumes sont encore bien reconnaissables, votre ratatouille est prête !


Verdict :

une ratatouille riche en saveurs, aux légumes bien reconnaissable grâce à la cuisson un par un, certes un peu longue, mais qui vaut le coup ! Vous m'en direz des nouvelles :)
Et vous, vous l'aimez comment la ratatouille ?


vendredi 9 septembre 2016

En Septembre la Devinette du Vendredi #12 Revient avec un Savon ! #SAF #DIY

La Devinette du Vendredi fait sa rentrée sur RécréaNature ! Et  cette fois-ci je vous propose de deviner ce que j'ai utilisé pour colorer ce savon de ma dernière fournée en saponification à froid ! Vous savez que j'adore faire des expériences avec les plantes sauvages ou du jardin, et ce dernier savon ne fait pas exception : il contient comme le dernier un extrait végétal, comestible, qui a coloré sa plus grande partie (et sa couleur n'est pas due aux huiles utilisées) de façon tout à fait inattendue. C'est vrai qu'il y a longtemps que je voulais vraiment l'expérimenter, ce savon, pour connaître la couleur que j'allais obtenir avec cet ingrédient...

Mais alors, qu'est-ce que c'est ?

Du calendula ?
Des tomates ?
Des pissenlits ?

ou rien de tout cela...

Dites-moi quoi ;-) J'attends vos propositions en commentaires. 


Savon en Saponification à Froid #8 et Devinette du Vendredi


Alors bien sûr pour cette devinette, je ne parle pas de la tentative de marbrage noir encore raté, car là encore je me suis laissée prendre par la trace, le dessus c'est du charbon actif (comestible aussi me direz-vous ;-). Il est vrai que j'ai probablement cherché les ennuis, en savonnant mi-août par 35°C à l'ombre (et dans ma cuisine aussi) et en ne laissant probablement pas suffisamment refroidir mes mélanges. J'ai donc eu un savon "volcan" qui a monté, monté... et finalement en voyant le résultat, je trouve que j'ai échappé au pire ! Et puis finalement, même si ce savon n'a pas tout à fait fini sa cure, il semble d’après les premiers tests de ses chutes très prometteur à l'usage.


Alors, quel est le végétal ce qui colore ce savon à froid de façon inattendue ?

Vous n'avez pas trouvé ? Alors un indice : ce végétal a été présent pendant sur le blog, il est courant dans nos campagnes et certaines parties sont utilisées dans mes recettes...

Eh bien, qu'attendez-vous, à vos claviers !

Réponse vendredi de la semaine prochaine... et surtout bon week-end !



dimanche 4 septembre 2016

Sel de Guérande Parfumé aux Herbes Aromatiques du Jardin

Garder le plus longtemps possible le goût de l'été... c'est possible et tout simple avec cette recette de condiment maison, qui permet de conserver de façon originale le parfum de l'été au jardin pour assaisonner vos plats. L'odeur est exquise !


Sel de Guérande Parfumé aux Herbes Aromatiques du Jardin


Voici la recette :
  • Environ 200 g de gros sel de Guérande
  • 3 poignées d'herbes aromatiques (2 de romarin et 1 de sauge pour moi)
  • une cuillerée à soupe de grains de poivre noir

Avant de réaliser cette recette, il vous faudra faire sécher les aromates pendant quelques jours.

Enlever les tiges, puis mixer les feuilles d'aromates ensemble. Ajouter le poivre concassé, et enfin le sel. Mixer à nouveau jusqu'à obtention de la granulométrie souhaitée.

Mettre en pots. Conserver à température ambiante quelques semaines. Pour le garder plus longtemps ou si votre sel est très humide, il faudra le faire sécher à l'air libre en l'étalant bien sur une assiette pendant encore quelques jours.


Un sel parfumé à l'odeur exquise de romarin et sauge du jardin


Pour réaliser la recette, j'ai utilisé du gros sel, mais rien ne vous empêche de la réaliser directement avec du sel fin de Guérande, ce qui me permet d'avoir juste la bonne granulométrie tout en économisant le mixeur.

Vous aimez le romarin et les condiments maison ? Je vous propose deux idées de recettes du blog :

- du gomasio, condiment japonais à base de sésame et de sel

Vous pouvez aussi prendre des idées dans mon tableau Conserves et Condiments Maison.