mardi 29 mars 2016

ORTIE – Edition n°6 du Carnaval « Des Blogs Et Des Plantes »

En ce début de printemps, la "guest star" de la sixième édition du Carnaval des Blogs et des Plantes, c'est elle : l'ortie, la vraie Urtica dioica... En avril j'ai donc le plaisir et l'honneur d'accueillir le Carnaval sur RécréaNature. Ne soyez pas trop pressés : un peu plus bas vous saurez comment et pourquoi il faut absolument y participer ;-) Mais revenons d'abord sur notre favorite du mois...

En avril, l'ortie est dans le Carnaval Des Blogs Et Des Plantes, Edition n°6 

Alors, l'ortie, amie ou ennemie... votre avis ?

Je vous présente Urtica dioica, plante de la famille des Urticacées... Et rien qu'en disant son nom latin l'ortie pique déjà ! Et oui, dès la petite enfance, c'est souvent notre premier souvenir du contact avec cette plante ubiquiste de nos campagnes. Les "poils" visibles sur ses tiges et de ses feuilles contiennent en effet à leur base un liquide urticant et sont suffisamment résistants (grâce à la silice qui les constitue) pour pénétrer dans la couche cornée où ils se brisent. Contenant de l'acide formique, de l'histamine et d'autres substances irritantes, le liquide libéré provoque immédiatement une sensation de brûlures désagréables, accompagnée de vésicules et de démangeaisons, à qui les effleure à mains nues d'un peu trop près. Ainsi à la fois détestée ou adorée, c'est toute l'ambivalence de ce végétal aux vertus parfois méconnues, l'ortie...
Savez-vous par exemple qu'elle est extrêmement riche en protéines, en minéraux (calcium, potassium, silice et bien d'autres) et vitamines (A et C notamment), ce qui en fait un excellent aliment santé ? Sur le blog, je l'ai déjà cuisinée par exemple en gomasio ou en soupe chaude ou froide, avec de l'avocat... Parlons également de ses vertus cosmétiques. L'ortie est fortifiante pour les cheveux, assainissante pour le cuir chevelu et la peau, et constitue un colorant vert foncé par sa richesse en chlorophylle, comme ici dans ce savon maison. Reminéralisante, dépurative, diurétique, hémostatique ou galactogène, l'ortie est aussi considérée comme une des plantes médicinales les plus efficaces ! Et puis, si j'avais commencé par le début, je vous aurais dit que l'ortie, souvent considérée comme une "mauvaise herbe", est un véritable foyer de faune utile et une adventice des plus désirables pour le jardinier averti. C'est lui qui en fera un engrais ou un purin extrêmement efficace pour renforcer les plantes et lutter contre les parasites, ou encore un fabuleux activateur de compost.
Alors, pour vous l'ortie, c'est une amie ou une ennemie ?


L'ortie, amie ou ennemie ?

Mais d'où vient donc le Carnaval des Plantes ?

Il s'agit d'un événement mensuel autour d'une plante chaque fois différente, créé par quatre talentueuses blogueuses : Cécile, Clémentine, Elise et Séverine. Il a pour objectif de diffuser des publications centrées sur le végétal, une fois par mois sur la blogosphère. Tous les domaines sont concernés : jardin, plantes aromatiques, médicinales, cosmétiques, remèdes, cuisine, et bien d'autres encore que vous serez probablement bien plus à même que moi de partager.

Connaître et se faire connaître... ou pourquoi il faut absolument participer ;-)

Vous êtes passionné(e) de plantes ? Vous aimez écrire ? Vous aimez jardiner, cuisiner les végétaux, faire vos cosmétiques ou vos savons maison, ou vous êtes tout simplement avides de nouvelles découvertes ? Alors suivez - ou participez, c'est encore mieux ;-) - le Carnaval des Blogs et des Plantes, ce mois-ci et plus si affinités...
Connaître ? La diversité des points de vue et des connaissances autour de plante du mois permettent de s'enrichir les uns les autres, je suis sûre que vous trouverez ici des utilisations de l'ortie que vous n'imaginiez même pas...
Se faire connaître ? Bien sûr la diffusion des ces contenus au même endroit et en même temps, ainsi que les partages que vous en ferez, ramèneront toujours plus de passionnés autour de ces thèmes, et de nos blogs respectifs également... De nouvelles rencontres en perspective donc !


Au printemps, un champ de jeunes pousses d'orties aux multiples bienfaits


Et concrètement, comment faire pour participer ?

D'abord écrire un article sur l'ortie évidement !

Mais aussi respecter quelques règles simples, pour que votre participation soit validée :
  1. Publier un article non commercial qui ne mentionne pas de marque(s)
  2. Publier un article original, non publié ailleurs, créé spécialement pour le carnaval
  3. Faire le lien vers la page d'accueil de RécréaNature, ici, et si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter celui de la page de l'article du carnaval (cette page en fait)
  4. Y expliquer que l'article est publié dans le cadre du Carnaval des Blogs et des Plantes (vous pouvez utiliser le logo ci-dessous)
  5. Respecter la date limite de publication : le 22 avril 2016
  6. Me fournir en commentaire le lien de votre article.

des-blogs-et-des-plantes
En avril, l'Ortie est dans le Carnaval des Blogs et des Plantes


Si votre article respecte ces conditions, il sera cité ainsi que votre blog dans l'article récapitulatif de toutes les participations au carnaval que je publierai début mai 2016. Pour ne rien rater, vous pouvez recevoir mes nouveaux articles par e-mail, ou me suivre sur facebook ou twitter.

Vous voulez contribuer mais vous n'avez pas de blog ? Venez quand même ! Prévenez-moi en commentaire, on pourra s'arranger :)

Vous cherchez l'inspiration ? Pourquoi ne pas aller voir mon article pour l'édition N° 5 du carnaval des Blogs et des Plantes, qui contient aussi le récap' de mes participations aux quatre premières éditions... ou cliquer sur la catégorie "Des Blogs et des Plantes", spécialement créée pour l'occasion ;-)

Alors maintenant, c'est à vous de jouer !

Edit : voici ici l'article de synthèse du Carnaval : L'Ortie vue par 7 bloggeuses

lundi 21 mars 2016

Bricks Chocolat, Banane et Amandes au Four - Défi Culinaire #14

Le petit-déjeuner du dimanche, c'est aussi parce qu'on peut enfin prendre le temps de cuisiner quelques douceurs qu'on l'attend toute la semaine ;-) Non seulement on se fait plaisir, mais en plus c'est bien plus sain. Bien sûr quand c'est facile et rapide, c'est encore mieux ! Avec ces bricks maison au chocolat, à la banane et à la poudre d'amandes tout à fait dans le thème d'un petit-déjeuner de week-end pascal, c'est sûr, vous ne serez pas déçus. Je les propose dans le cadre du Défi Culinaire #14, dont la créatrice est Florine du blog Ma petite cuisine gourmande, hébergé ce mois-ci par CookingJulia. Cela nous promet une belle profusion de recettes chocolatées... mais n'en abusez pas sous prétexte que c'est Pâques, hein :-)


Garniture chocolat amandes et banane pour ces bricks sucrées


Recette pour 5-6 bricks :
  • 5 ou 6 feuilles de brick
  • 100 g de chocolat noir à 52 % de cacao
  • 60 g de poudre d'amande
  • 1 banane
  • de l'huile neutre (tournesol, pépins de raisins...)


Bricks Chocolat, Banane et Amandes au Four

Faire fondre le chocolat puis le mélanger avec la poudre d'amande. Préchauffez le four à 200°C.

Enduire une feuille de brick d'huile avec un pinceau. Déposer une cuillère à soupe de préparation au chocolat au centre, ajouter 3 rondelles de banane alignées sur le dessus. Refermer les côtés (d'abord les grands et ensuite les petits). Retourner la brick et disposer dans un plat allant au four.

Faire de même avec les autres bricks (avec cette quantité de garniture, j'en ai fait 5). Enfourner pour 10 à 15 minutes maximum, bien surveiller la cuisson pour ne pas qu'elles dessèchent.

Servir bien chaud (de toute façon, il est peu probable qu'il en reste). Bon appétit !


Enveloppe craquante et cœur moelleux pour ces bricks cuites au four


Et vous, quelle sera votre recette au chocolat pour Pâques ?


samedi 19 mars 2016

Linguine Façon One Pot Pasta Curry, Carottes, Oignons Rocamboles et Lait de Coco

Encore un petit air exotique pour cette recette de pâtes 100% végétale : du sésame, du curry, et... du lait de coco ! Promis, après, j'arrête la coco ;-) oui pas la peine de me faire remarquer qu'il y avait déjà de la crème de coco dans ma dernière recette, un Velouté brocoli-panais !


Une sauce à la texture parfaite grâce au lait de coco en One Pot Pasta


Voici la recette :
  • 250 g de linguine ou de spaghetti
  • 2 carottes
  •  du vert avec un émincé de feuilles d'oignons rocamboles, ou quelques oignons nouveaux, plus faciles à trouver
  • encore du vert avec : coriandre, persil, ou jeunes feuilles de moutarde rouge pour moi
  • 2 gousses d'ail
  • 1 cuil à café de curry (sans additifs : oui oui, même dans les épices il peut y en avoir)
  • 1 cuil à café de sel de Guérande
  • 20 cl de lait de coco
  • 75 cl d'eau
  • 1 cuil à café d'huile de sésame
  • 2 cuil à soupe de graines de sésame, ou de gomasio

Si vous ne connaissez pas les "One Pot Pasta", lisez donc ma première recette ici pour comprendre le principe.


Linguine One Pot Pasta Curry, Carottes, Oignons Rocamboles et Lait de Coco


Laver puis émincer finement les légumes. Dans une sauteuse, ajouter dans cet ordre l'ensemble des ingrédients, sauf l'huile de sésame, et en gardant environ la moitié des graines pour décorer les assiettes au moment de servir.

Faire cuire 15 minutes environ à feu moyen, en mélangeant régulièrement. Il doit rester au fond du liquide déjà réduit. Ajouter l'huile de sésame et mélanger. Couvrir et laisser reposer 5 minutes, pour que la sauce se concentre encore un peu.

Servir immédiatement, en ajoutant au dernier moment un peu de graines de sésame sur les assiettes.

Verdict :
Nous avons beaucoup apprécié  ces pâtes, que nous avons mangées comme un plat complet, Mais leur saveur douce, discrètement sucrée par le lait de coco et légèrement épicée par le curry et le sésame irait sans doute aussi très bien avec des langoustines ou des crevettes.

Et vous, avez-vous une recette de One Pot Pasta favorite ?



dimanche 13 mars 2016

Velouté aux Légumes Bio de Saison : Brocoli, Panais et Crème de Coco

Ce n'est pas parce que le soleil vient enfin de pointer le bout de son nez que l'on va tout de suite arrêter les bonnes soupes aux légumes bio, locaux et de saison ! Surtout celle-ci, veloutée et bien crémeuse grâce à la crème de coco, comme dans celle que je vous avais présentée ici. Une association assez rare, inspirée par ce que j'avais dans mon réfrigérateur et mes placards... et le résultat est vraiment à la hauteur, un goût et une texture délicieux et qui sortent de l'ordinaire.


Velouté aux Légumes Bio de Saison : Brocoli et Panais à la Crème de Coco

Voici la recette

  • 500 g de brocolis
  • 2 panais
  • 1 gros (ou 2 petits) oignons  blancs
  • 20 cl de crème de coco
  • sel de Guérande
  • 0,8 à 1 L d'eau
  • facultatif : des cacahuètes pour décorer et pour le croquant si ça vous dit

N.B. : Si vous n'avez pas de crème de coco, prenez du lait de coco (la soupe sera moins riche et moins crémeuse).

Laver les brocolis, les préparer en gardant le pied, mais en prenant soin d'enlever la partie périphérique fibreuse. Éplucher panais et oignons. Comme d'habitude pour une soupe, il est important de choisir des légumes le moins traités possible, puisque l'on consomme l'eau de cuisson.

Faire cuire l'ensemble dans l'eau salée dans une cocotte minute (12 à 15 minutes), une casserole ou un blender chauffant (20 à 30 minutes). Mixer  les légumes et l'eau, ajouter ensuite la crème de coco et remixer. En fonction de la texture obtenue et recherchée, ajouter ou non un peu d'eau.


Une soupe à la texture veloutée et ultra-crémeuse grâce à la crème de coco


Et c'est tout ! Si vous réalisez cette soupe, ou si vous souhaitez partager votre recette préférée à la Crème de coco, n'hésitez pas à poster un commentaire pour me donner des nouvelles ;-)



mardi 8 mars 2016

Pain de Mie Maison très Moelleux au Lait et au Tangzhong

Vous vous demandez ce qu'est le tangzhong (ou tang-zhong, c'est selon si l'on applique ou pas la réforme de l'orthographe ;-) Un indice ? Et bien après le gomasio et le bouillon au miso, on reste dans les recettes asiatiques avec ce pain au lait moelleux ! Cette technique du tangzhong consiste à faire cuire, puis reposer, une partie de la farine et du liquide d'une pâte levée, avant de les incorporer au reste des ingrédients. L'avantage est que le gluten chauffé se développe mieux, facilitant la levée de la pâte (d'où le merveilleux moelleux) et améliorant sa conservation. La recette et les explications, trouvées sur le blog C'est ma fournée, me faisaient de l’œil depuis longtemps et j'ai enfin pris le temps de tester... J'ai suivi la recette quasiment à la lettre (oui, cette fois-ci j'ai fait une exception;-), et je n'ai pas été déçue du résultat !


Mon Pain au Lait Maison très moelleux au Tangzhong


Je sais que vous n'y tenez plus alors...
Une mie moelleuse et filante grâce au tangzhong

...voici la recette !


Pour le tangzhong : à préparer la veille
  • 20 g de farine type 45 (c'est celle qui gonfle le mieux)
  • 100 g d'eau

Pour la pâte :
  • 350 g de farine type 45
  • 100 g de tangzhong
  • 40 g de sucre
  • 7 g de sel
  • œuf (à température ambiante)
  • 10 g de lait en poudre (facultatif)
  • 5 g de levure de boulanger lyophilisée
  • 30 g de beurre mou


Matériel : un moule à cake

La veille (ou idéalement au moins 6 heures avant) chauffer à (65° environ ou sur feu moyen) les 20 g de farine et les 100 g d'eau, en remuant sans arrêt. Le mélange s'épaissit, devient translucide et un peu gélatineux. 

Réserver au frais pendant une nuit. Pour l'utiliser le jour même, le conserver à température ambiante. 

Le jour-même, versez  dans la cuve de votre robot la levure puis le lait tiédi. Attendre quelques minutes pour qu'elle soit dissoute, puis mélanger. Incorporer dans l'ordre la farine, le sel, le sucre, le lait en poudre, l’œuf, le beurre et le tangzhong (préalablement réchauffé à température ambiante).

Pétrir ensuite 10 minutes à la vitesse la plus lente. La pâte est très collante, c'est normal. 

Couvrir d'un linge humide et faire lever idéalement dans un four chauffant à 40°C avec un bol d'eau bouillante posé en dessous (pour faire comme une étuve) ou dans le micro-onde dans lequel vous aurez préalablement fait bouillir de l'eau dans un grand récipient.

Le temps de levée dépendre de la levure et de la température. Il peut varier entre 1h30 à 3h. 

Pour le façonnage en 4 pâtons dans un moule à cake, je vous laisse consulter le blog C'est ma fournée, sur lequel tout est très bien illustré.

Le façonnage terminé, remettre le moule dans le four à 40°C jusqu'à ce que la pâte atteigne la hauteur des bords du moule (une heure environ).

Préchauffer le four à 150°C (chaleur tournante) avec une grille sur le deuxième gradin en partant du bas. Enfourner pendant environ 50 minutes, temps à surveiller selon votre four. La croûte doit être bien colorée pour que le pain soit bien cuit à l'intérieur.


Verdict et remarques :

Bon, pour le verdict, je crois que les photos sont claires, même si prises de nuit ;-), après, il n'y en avait plus !
Si vous faites la recette, vous obtiendrez une mie moins jaune avec des œufs du commerce (ce sont ceux de mes poules, d'où la couleur).
Remarque importante : dans la recette d'origine, le tangzhong se prépare normalement la veille, ou au moins 6 heures avant. Je l'ai fait 4-5 heures avant, pour tester et car je n'avais pas beaucoup de temps devant moi, et comme vous le voyez le résultat était plutôt satisfaisant ! Il ne me reste plus qu'à réessayer en le laissant tranquille une nuit et avec d'autres recettes de pâtes levées...

La seule chose que je peux lui trouver à améliorer est la croûte que j'aurais aimé plus fine. Je pense que mettre pendant la cuisson un plat avec de l'eau peut permettre qu'elle soit plus fine, à essayer donc.

Et vous, pratiquez-vous cette technique du tangzhong pour vos pâtes levées ?



vendredi 4 mars 2016

Légumes de Saison Locaux et Bio en Bouillon comme une Soupe Miso

Depuis quelques temps j'essaie de varier ma cuisine avec quelques éléments inspirés d'ailleurs, : après le gomasio, le miso, spécialité qui nous vient également tout droit du Japon... enfin, la recette ;-) Car il n'est pas pour autant question de cuisiner les produits venant du bout du monde : tout ce qui est dans cette soupe a été produit en France (dans le sud-ouest pour le miso et même dans ma région en circuit court pour tous les légumes), en culture biologique de surcroît. Si vous ne connaissez pas, le miso (on devrait "les misos" car il en existe de nombreuses sortes) est un condiment salé pâteux et protéiné traditionnel de la cuisine japonaise. Il est à base de soja et de riz ou autres céréales fermentés avec un champignon du genre Aspergillus, généralement durant plusieurs mois (recette traditionnelle). Dans sa version industrielle, il est souvent pasteurisé avant conditionnement. 


Légumes de Saison Locaux et Bio en Bouillon comme une Soupe Miso



Voici la recette :
  • 300 g de brocoli (ne mettre que les fleurettes, garder le pied pour mixer dans une autre soupe)
  • 2 carottes
  • 1 panais
  • 200 g de champignons de Paris
  • 2 échalotes
  • 3 cuillerées à café bombées (à ajuster au goût) de miso (miso de soja et riz bio pour moi)
  • 1/2 cuillerée à café d'huile de sésame
  • 1,5 litre d'eau
  • facultatif : quelques pincées de gomasio (cliquez ici pour voir ma recette)


Ajout d'un peu de gomasio maison sur le bouillon de légumes au miso

Émincer les échalotes et les champignons et les faire revenir dans une sauteuse avec un peu d'huile neutre. Quand ils sont suffisamment saisis, ajouter les autres légumes coupés en petits morceaux et recouvrez d'eau. Laissez cuire 20 à 30 minutes à couvert, jusqu’à ce que tous les légumes soient bien tendres. 

Ajoutez ensuite le miso préalablement dilué dans un peu de bouillon chaud, au fur et à mesure selon votre goût, puis quelques gouttes d'huile de sésame. Servez immédiatement, avec un peu de gomasio à ajouter selon le goût de chacun.

Le miso est un condiment très salé, ajouter le selon votre goût et ne salez pas en première intention. Pour ma part, en ayant mis assez peu pour le volume finalement, j'ai ajouté un peu de mon gomasio maison dans les bols, pour parfumer et saler encore un peu plus.

Légumes Locaux et de Saison en Bouillon de Miso Bio

Avec cette recette, je participe au défi de mars du site recette.de, je risque d'y être assez présente ce mois-ci car il s'agit de déposer des recettes à base de fruits et de légumes de saison !

Et vous, utilisez-vous du miso, lequel et comment ?


mardi 1 mars 2016

DIY Sérum Visage anti-imperfections à l'Aloe Vera pour le Carnaval des Blogs et des Plantes de Mars : Recette Express

Pour cette cinquième édition du Carnaval des Blogs et des Plantes hébergé en mars par Les petites choses de Fanny, je vous propose un sérum visage anti-imperfections DIY à base d'Aloe Vera, plante-star ce mois-ci. C'est une recette extrêmement facile à faire, puisqu'elle ne requiert que 2 ingrédients et aucun chauffage. Ainsi vous pourrez profiter au maximum des qualités reconnues de l'Aloe Vera en cosmétique. Pour mieux lutter contre le teint embrouillé par l'hiver, et surtout pour agir sur ces petites imperfections qui nous sapent parfois le moral, je l'ai associé à l'acide salicylique végétal, particulièrement utile dans cette indication.


Sérum Visage anti-imperfections Aloe Vera et Acide Salicylique : Recette Express

Voici la recette :
  • Gel natif d'Aloe Vera bio : 90%
  • Extrait d'écorce de saule noir titré à 10%  d'Acide salicylique végétal : 10%

Appliquer les règles d'hygiène et de traçabilité habituelles. Mélanger les deux ingrédients à froid dans un petit bol, puis verser dans un flacon-pompe. C'est tout !

Comme vous pouvez le voir en cliquant sur les ingrédients, j'ai utilisé un gel d'Aloe Vera bio préparé à partir de jus frais, gomme xanthane et d'un conservateur naturel. Je n'ai donc pas besoin d'ajouter de conservateur, d'autant plus que l'acide salicylique végétal joue lui aussi, en améliorant la conservation. L'intérêt est aussi l'extrême simplicité que l'utilisation de ce gel ajoute à la recette, car même si on est passionné(e) de "fait maison" les journées n'ont que... 24 heures !

Pour ce qui est de l'acide salicylique, c'est la version végétale d'extrait d'écorce de saule noir que j'utilise en fait, pas la version chimique ! L'extrait de Salix Nigra est beaucoup mieux toléré que la version chimique de l'acide salicylique. Je l'utilise à hauteur de 10%, haut de la fourchette conseillée (5 à 10%), après l'avoir testé précédemment à 8%. Ne faites pas la même recette avec un autre fournisseur ou type d'acide, vous pourriez avoir des surprises... il vous faudra suivre alors les recommandations de dosage du fabriquant !


Sérum Visage Maison anti-imperfections à l'Aloe Vera


Alors pourquoi ce sérum est-il aussi efficace sur les imperfections ?

D'abord grâce à l'Aloe Vera, star du mois de mars. Le gel incolore et aqueux contenu dans le filet de ses feuilles est un véritable soin complet pour la peau. Il est réputé pour être hydratant, régénérant, apaisant, cicatrisant et anti-âge.

Ensuite grâce à l'acide salicylique naturel présent dans l'écorce de saule noir, qui est un puissant anti-bactérien et kératolytique, et booste l'efficacité des conservateurs. Il est donc utilisé pour ses effets séborégulateur, purifiant, anti-inflammatoire et anti-oxydant. Il se dissout bien dans un gel aqueux comme celui d'aloe vera.

Au bilan je suis extrêmement satisfaite d'avoir trouvé cette recette toute simple, ultra-facile à faire et qui me convient parfaitement. Il s'utilise quotidiennement après nettoyage du visage, et avant application de la crème. Je prévois en revanche d'éviter de l'utiliser l'été avant exposition solaire, tout comme ma lotion aux acides de fruits, pour ne pas risquer d'altérer la protection de la peau face aux UV.



Sérum Visage Facile à l'Aloe Vera
Pour la figuration sur les photos, je remercie l'Aloe Vera de mon salon ;-) 
Il ne me donne pas assez pour servir de matière première à ce sérum, mais seulement quelques petites cuillères à café de gel  que j'utilise de temps en temps au gré de mon inspiration : )

Vous aimez le Carnaval des Blogs et des Plantes ? 
Retrouvez ici mes participations aux quatre précédentes éditions :