samedi 31 décembre 2016

RécréaNature vous souhaite Une Excellente Nouvelle Année

Le soleil n'a pas demandé son reste en cette fin 2016...

J'espère que cette année 2017 sera à la hauteur de toutes vos espérances !!!

Ciel d'Anjou fin décembre - La Mayenne à Cantenay-Epinard

Tous mes vœux de santé, bonheur et prospérité avec un peu d'avance... et...

@l'année prochaine pour de nouvelles recettes, astuces et balades nature !


jeudi 22 décembre 2016

Truffes au Chocolat, Coco, Amande Amère - #Noël #Vegan- Recette Facile

Une recette facile de truffes 100% végétales, fondantes et parfumées... Cette idée créative sur le thème Noël Vegan, je ne la qualifierai pas de recette minceur, bien qu'elle soit sans doute un peu moins culpabilisante que sa version classique. En revanche elle se conserve mieux (pas de jaune d’œuf cru). Pourquoi ne pas la faire avec les enfants pour les occuper pendant les vacances (attention, ça tâche le chocolat) 🍫 😋


Truffes au Chocolat, Coco, Amande Amère - Noël Vegan

Voici la recette :

Faire fondre au bain marie ou au micro-ondes le chocolat, la crème de soja et l'huile de coco, en remuant régulièrement. Quand tout est bien fondu, ajouter hors du feu l'huile essentielle d'amande amère, mélanger à nouveau. Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur 1 à 2 heures minimum.


Truffes au Chocolat, Coco, Amande Amère - Noël Vegan

Dans une poêle, torréfier légèrement et réduire en éclats les amandes effilées. Quand la pâte à truffes est bien durcie, la sortir et prélever avec une cuillère à café de quoi former les truffes. Façonner les truffes une à une, puis les rouler dans les amandes effilées en appuyant légèrement.  

Si vous préférez une version plus classique, vous pouvez aussi enrober ces truffes de cacao, ou personnaliser l’enrobage à votre idée. Quand au parfum, même chose, laissez libre cours à votre fantaisie. Pour notre part, nous sommes fans de cette huile essentielle d'amande amère, au parfum puissant et fin, déjà testée par exemple dans mes crèmes au chocolat au tofu soyeux.

Remettre au frais avant de consommer pour obtenir une texture idéale. Ces truffes se gardent une semaine sans problème au réfrigérateur... s'il en reste...! 😋


!!! Je vous souhaite à tous de Joyeuses Fêtes de Fin d'Année !!!



vendredi 2 décembre 2016

Réponse à la Devinette du Vendredi #13 : Une Fleur de Chayotte, Chouchou ou Christophine... du Jardin !

Ah oui, c'est vrai qu'elle n'était pas très facile à trouver, la réponse de la Devinette du Vendredi #13 ! Des Chayottes, qui l'eût cru ;-) Mais 3 courageux, Wajomour, Not Parisienne et Fr@nck, tous convaincus de l'attrait des fruits et légumes du jardin s'y sont essayés... merci pour votre participation ! Alors non, pas de concombre , cette fois, pas non plus de physalis ou de tomates... Mais bel et bien dans mon jardin une cucurbitacée exotique, (Sechium edule) originaire du Mexique, qui donne aussi chez nous des fruits que l'on utilise en légumes (là, vous me suivez ?) ou en dessert... je vois de nouvelles recettes originales en perspective :)


Une fleur de Christophine à peine plus grande qu'une fourmi

C'est vrai que ne n'aurai pas cru que les chayottes puissent pousser en Anjou... Une plante envahissante et vivace à La Réunion, où on mange ses fruits, ses jeunes pousses (dites "brèdes chouchous") et ses feuilles. Il paraît que même ses racines, riches en amidon sont comestibles ! Mais ça, c'était avant... avant que je lise les articles la concernant sur Passion Potager...


Petite Christophine deviendra grande

C'est là qu'une irrépressible envie de les cultiver m'a prise, et cela n'a pas été chose facile. le plus difficile a été de trouver à la bonne période (janvier-février) quelques fruits d'assez bonne qualité et pas trop traités pour pouvoir germer. Après avoir écumé magasins bio, le bon coin et les supermarchés, j'ai finalement trouvé ce que je cherchais ! Une seule a bien voulu germer.. et le rendement de la plantation n'est pas mal: plus de 4 kg de récolte !


En septembre, la Chayotte grandit et perdu son fin duvet

Il faut dire que la germination semble relativement aisée (enfin, si on prend des fruits du jardin et non traités) mais doit être débutée très tôt (début d'année). La Chayotte est très gélive, et capricieuse si on la plante dans le mauvais sens (lire pour cela les expériences de Brigitte, sur Passion Potager toujours.


Dans le Nord de la France, les chouchous mûrissent entre octobre et début novembre

Et puis la Chayotte aime le soleil, elle est tardive, fleurit en juillet août, et se récolte fin octobre... de quoi se faire quelques frayeurs quand aux premières gelées (surtout que pour être sûre qu'elle soient mûres, j'ai récoltées les miennes début mi-novembre).


Des chayottes jumelles, ça existe ?

On la cultive donc d'abord en pot, dans la maison. Puis on la plante après les premières gelées (au moi de mai comme les cucurbitacées) pour qu'elle n'ai pas froid. Elle doit se trouver près d'un endroit sur lequel s’accrocher (ici, un grillage) car elle va faire des lianes de 5 à 10 mètres de long... et les fruits sont dans mon expérience angevine, plutôt aux extrémités.

Eh bien, oui ! Elles ont grandi, mes chayottes jumelles...

Finalement la plante est généreuse : 11 chayottes de près de 4 kg chacune, sans autre soin particulier qu'un tout petit peu d'arrosage après la plantation !

Une belle récolte de Chayottes vertes et lisse : plus de 4 kg quand même

Bref, je me suis prise au jeu de sa culture, je retenterai en 2017, c'est sûr ! Cela promet de belles recettes, alors maintenant place à la créativité ;-)

Et voici mes petits Chouchous !

Bon week-end à tous, et @bientôt pour une prochaine Devinette du Vendredi !


dimanche 27 novembre 2016

SUREAU - Edition N°11 du Carnaval Des Blogs et Des Plantes - Pommes au Four, Amandes Effilées et Gelée de Sureau Maison

Immédiatement ravie de voir le sureau, que j'apprécie dans tant d'usages, à la Une de l'Edition n°11 du Carnaval Des Blogs et Des Plantes, hébergé par Avellana, j'ai du ensuite me torturer un peu l'esprit pour trouver quoi proposer ! En effet la pleine saison du sureau noir au jardin, c'est le printemps pour les fleurs, l'été pour les baies, qu'allais-je donc pouvoir proposer en plein mois de novembre ? Finalement, j'ai réfléchi que, comme je suis prévoyante, je trouve toujours le moyen d'enfermer un peu de la saveur de ses fleurs si parfumées ou de ses baies si colorées et bourrées d'antioxydants...

Pommes au Four et Gelée de Sureau pour le Carnaval Des Blogs et Des Plantes

Le sureau se prête en effet à maintes préparations culinaires ou autres... En stock j'avais donc du sirop de baies de sureau, des fleurs séchées destinées aux infusions, et de la gelée de fleurs de sureau et citron bio... J'ai donc décidé d'utiliser cette dernière, pour parfumer d'effluves printanières un plat qui réchauffe les journées grises de novembre, la Pomme au Four !

Voici la recette pour 4:
  • 4 grosses pommes bio tenant bien la cuisson (par exemple des Canada grises)
  • gelée de fleurs de sureau (ou à défaut, une gelée d'agrumes si vous n'avez pas)
  • amandes effilées
  • huile vierge de colza bio
  • beurre demi-sel


Pommes au Four, Amandes Effilées et Gelée de Sureau Maison

Huiler le fond d'un plat en pyrex ou en céramique allant au four. Ôter le cœur des pommes, sans aller jusqu'au fond. Laisser la peau (c'est pour cela qu'il faut choisir des pommes bio, attention en culture standard, les pommes font partie des fruits les plus contaminés en pesticides).

Disposer les pommes dans le plat, remplir le cœur de gelée de sureau (environ 2 cuillères à café bombées par pomme) et enfourner pour 20 minutes environ à 180°C. Puis sortir le plat, ajouter une noisette de beurre demi-sel sur le haut de chaque pomme, ainsi qu'une petite cuillère d'amandes effilées. Remettre au four 10 minutes environ, pour dorer un peu le tout.

Et miam, miam ;-)

Pour voir mes autres participations au Carnaval Des Blogs et Des plantes, c'est par ici !




vendredi 25 novembre 2016

Devinette du vendredi #13 : Quelle est cette Fleur ?

Enfin vendredi soir ! Et l'occasion de vous proposer une nouvelle Devinette du Vendredi sur le thème jardin...

Alors quelle est cette fleur, le savez-vous ? Oui je sais ce n'est pas facile... Je vais donc vous donner 2 indices.


Novembre, la Devinette du Vendredi #13 - RécréaNature


Indice n°1 : cette photo a été prise en septembre de cette année...

Indice n°2 : j'imagine que vous vous en doutiez... mais un moment il y aura des fruits, que l'on va cuisiner et manger... pour certainement quelques recettes en perspective !

Vous avez une idée ? Alors, à vos claviers pour un petit commentaire :) Réponse vendredi prochain.

Excellent week-end à vous !



dimanche 20 novembre 2016

Le blogging, c'est contagieux ! La Lecture aussi...

Ce soir, son premier article est publié ! C'est en effet un grand jour pour mon fils, qui, à 9 ans, se lance dans le blogging littéraire. Depuis qu'il a 5 ans tout juste, il n'a cessé de dévorer toutes sortes de livres, romans, magazines fictions, BD ou mangas, faisant probablement de nous les plus gros consommateurs de bibliothèque de la région... Ayant toujours aimé partagé le contenu de ses escapades livresques, parfois jusqu'à en saouler ses parents, on a fini par lui suggérer de faire des fiches de lecture... Mais on n'écrit plus aujourd’hui comme avant... ;-) C'est ainsi qu'il n'a pas mis longtemps à dire qu'il voulait bien écrire, mais sur un blog, comme sa maman...


Le premier livre jeunesse présenté sur leslecturesdelohann.com


Alors j'ai bien du y passer du temps, d'autant plus que mon grand garçon voulait un nom de domaine, leslecturesdelohann.com et pas une adresse en .blospot, lui ;-). Nous voilà donc avec un hébergeur, le fameux nom de domaine, et tout et tout ! Et encore un peu de travail pour moi en perspective pour réaliser la maintenance du site, et surveiller  un peu ce qu'il s'y passe, en effet pas d'accès libre à ce genre d'outils à 9 ans ! Mais si ça tient, je vois là une excellente initiative pour perfectionner son écriture, son esprit de synthèse, et travailler son français...

Je vous laisse aller voir cela par vous-même, si le cœur vous en dit...


mercredi 16 novembre 2016

Mousse au Chocolat sans œufs - Astuce cuisine #8 - Recette Vegan au Jus de Pois Chiches

Encore une recette bluffante à base de jus de pois chiches, depuis mes meringues d'Halloween, je ne m'en lasse plus ! Si vous rêvez d'une délicieuse recette de mousse au chocolat mais que vous n'avez plus d’œufs dans votre frigo, ou si vous cherchez une recette vegan, celle-ci est faite pour vous ! Les proportions sont inspirées de ce livre paru chez Terre Vivante, que je vous présentais ici il y a quelques temps. La consistance de la mousse est parfaite, et le goût impeccable, essayez et vous verrez ;-)


Mousse au Chocolat au jus de pois chiches -  recette vegan


Voici la recette (6 ramequins):
  • 200 g de chocolat à 60% minimum
  • 12 cl de jus d'un bocal de pois chiches bio
  • 35 g d'huile de coco (à défaut et pour les non vegan, du beurre convient très bien aussi)
  • 20 cl de lait de coco 
  • 40 g de cassonade ou sucre de coco
  • extrait de vanille (facultatif)

Mousse au chocolat sans œufs - Astuce cuisine  #6


Faire fondre le chocolat avec le corps gras et le lait de coco. Fouetter le jus de pois chiches jusqu'à obtenir une belle mousse bien ferme (et oui, c'est toujours aussi bluffant... ;-)

Ajouter progressivement au jus de pois chiches "battu en neige" le sucre en 3 fois, en mélangeant entre chaque.

Avec une maryse bien souple, incorporer au chocolat fondu, puis remplir de petits ramequins. Réfrigérer 4 à 6 heures minimum avant dégustation.


Une texture parfait gâce au jus de pois chiches


Dans la recette initiale, il était question d'intercaler des couches de caramel au beurre salé. Mais je trouve que cette mousse se suffit à elle-même, d'autant plus j'ai pour ma part oublié la vanille et qu'elle était pourtant excellente au goût. Vous pouvez cependant lui ajouter le parfum souhaité.


Vous aimez les desserts au chocolat un peu différents ? Alors pourquoi ne pas essayer aussi ma crème au chocolat express 100% végétale au tofu soyeux, je vous laisse tester ;-)


dimanche 6 novembre 2016

Confiture de citre au citron et à la badiane

Connaissez vous la citre (Citrullus lanatus), cette sorte de courge proche de la pastèque, qui révèle à la coupe sa chair allant du blanc au vert très clair et des graines d'un brun-rouge à maturité, et que l'on consomme uniquement en confiture ? Ronde ou allongée, de bonne taille, on l'appelle aussi gigérine, méréville ou pastèque à confiture, et elle était paraît-il auparavant bien connue dans le midi. Ce que j'avais lu sur les blogs comme ici, avait piqué ma curiosité. En ayant croisé aux Hortomnales il y a 15 jours, j'ai donc décidé d'en acheté une (plus de 5 kg !) et d'essayer cette confiture tant vantée. Mais attention il ne s'agit pas d'une confiture rapide qui permet d'utiliser un sucre gélifiant avec une cuisson courte. Cette confiture se mérite, 4 jours de préparation m'ont été nécessaire pour arriver à cette consistance confite des morceaux et à cette couleur jaune d'or légèrement ambrée, au délicat goût d'anis étoilé...


Confiture de citre ou courge gigérine, au citron et à la badiane


Voici ma recette :

  • 2,5 kg de citre (soit environ la moitié de la chair de la mienne;-)
  • 1,2 kg de sucre cristal ou de cassonade
  • 2 citrons non traités
  • 1 étoile de badiane


Citre (Citrullus lanatus) ou gigérine, pastèque à confiture


Et voici comment j'ai procédé :

Le premier jour, enlever la peau de la citre, couper la chair en petits dés (environ 1 cm de côté) en ôtant les pépins. Zester les citrons, en presser le jus. Mettre l'ensemble dans un grand saladier avec le sucre .Couvrir et laisser mariner jusqu'au lendemain en remuant de temps en temps.

Le jour 2, mettre le tout dans une grande cocotte, ajouter l'étoile de badiane, porter à ébullition puis cuire environ 2 heures. Couvrir et attendre le lendemain.

Les jours 3 et 4 j'ai encore cuit 1 à deux heures de la même façon, jusqu'à obtenir la belle couleur ambrée recherchée. Ainsi j'obtiens des morceaux délicieusement confits.

Mettre en pot directement à la fin de la cuisson, retourner pendant 10 minutes pour stériliser le couvercle. La confiture est prête !


Des morceaux de citre délicieusement confits d'une couleur ambrée


Verdict :

avec cette technique de cuisson (un peu énergivore certes, mais il fait froid, cela réchauffe la maison ;-) la consistance est parfaite. Le goût est sucré juste ce qu'il faut, la confiture est délicieuse. Cependant on sent assez peu le goût un peu vert de la courge, quelque peu dominé par la badiane et le citron. Il m'en reste encore la moitié pour essayer avec une autre épice ;-)

Edit du 27 novembre 2016 :

j'ai préparé la seconde moitié avec juste une cuillère à café de vanille en poudre, même recette par ailleurs. Elle est moins acidulée, plus chaude et plus sucrée, et toujours cette texture magnifique de fruits confits...Miam !

Et vous, connaissez-vous cette confiture ?


mercredi 2 novembre 2016

Les Hortomnales 2016 en Anjou : la Fête au 450 Cucurbitacées...

Vous aimez les cucurbitacées ? Ça tombe bien si vous lisez ce blog ;-) Aujourd'hui je vous emmène aux Hortomnales 2016 de Saint-Rémy la Varenne, charmant petit village d'Anjou, en bordure de Loire, un des derniers fleuves sauvages d'Europe. Plus de 5000 pièces et 450 variétés de courges de toutes tailles et de toutes formes y sont présentées, une magnifique collection présentée par des passionnés en mesure de satisfaire les plus curieux sur le sujet. Les Hortomnales ne durent qu'un week-end, et sont le fruit d'une année de travail pour 150 bénévoles ! Alors, pour y aller, il faudra attendre l'année prochaine, mais ne désespérez pas voici quelques photos pour vous faire patienter ;-)


Les Hortomnales, Saint-Rémy la Varenne, Anjou


450 espèces  de cucurbitacées présentées


5500 courges au total cultivées sur 1,5 hectares


Une décoration automnales flamboyante...

Courges et autres végétaux mettent en valeur le Prieuré de Saint-Rémy

Minou, Minous que fais-tu là, tu te prends pour une courge ?

De la déco cucurbitacée sous toutes ses formes et de toutes couleurs


Déco de mur en ver cucurbitacée ?

Pommes, noix, marrons et cucurbitacées pour une déco d'automne au jardin

Encore un tableau surréaliste avec une dame courge...

Physalis ou Amour en Cage, pas mal aussi pour la déco

Courges oranges dans le soleil du soir...

Et finalement l'occasion s'est enfin présentée de rapporter cette fameuse citre, dont j'ai tant envie de goûter la confiture, alors profitons de cette centaine de variétés proposée à la vente pour tenter de nouvelles expériences culinaires et cucurbitesques... recette bientôt sur le blog si c'est réussi :)

Citrullus lanatus, ou citre ou gigérine, pastèque à confiture



lundi 31 octobre 2016

Meringues Fantômes d'Halloween au Jus de Pois Chiches... Recette Vegan {Passe- Plats entre Amis #11}

Aujourd'hui à l'occasion d'Halloween et pour les 7 ans de ma petite sorcière, j'ai préparé cette recette d'actualité réellement bluffante découverte ici sur Because Gus. Cette recette me permet de participer à l'édition n°11 de Passe-Plats entre amis, dont le thème était "faire peur dans l'assiette". Et si mes petits fantômes d'Halloween ne font pas vraiment peur, on peut dire qu'après avoir épaté les parents ébahis devant les propriétés inattendues du jus de pois chiches, cette recette a remporté l'adhésion totale des 8 enfants lors de la fête d'anniversaire ! Le succès de mes meringues fantômes a en effet dépassé largement celui de deux autres gâteaux plus classiques.


Meringues Fantômes d'Halloween au Jus de Pois Chiches... Recette Vegan 


 Alors voici la recette pour environ 20 meringues :

  • 120 g de jus de pois chiches bio
  • 180 g de sucre en poudre (vous pouvez augmenter ou diminuer cette quantité selon votre goût)
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • du chocolat noir à pâtisser


Meringues Fantômes d'Halloween au Jus de Pois Chiches... Recette Vegan 


Récolter le jus de pois chiches bio et sans conservateur d'un bocal de 400 g, Le filtrer puis le faire bouillir 4-5 min pour le concentrer un peu. Vous devriez en avoir à peu près 100 à 120 g. 

Avec un fouet électrique, battre comme vous le feriez pour monter du blanc d’œufs. C'est un peu plus long, mais si vous ne l'avez jamais fait, vous constaterez que vous obtenez sensiblement la même texture, c'est étonnant. 

Quand vous obtenez une "neige ferme", ajouter le sucre progressivement par petites quantités, tout en continuant de battre. Ensuite ajouter le jus de citron, puis battre encore un peu jusqu'à obtenir la texture désirée.

Mettre dans une poche à douille et monter vos meringues en trois étages sur une plaque de cuisson huilée ou sur une silpat. Cuire au four environ une heure à 100°C.


Petit fantôme en meringue au jus de pois chiche 

Quand les meringues sont bien sèches et refroidies, procéder à la décoration (nous avons attendu le lendemain) en dessinant les yeux et la bouche sur chaque meringue fantôme. Faire fondre quelques carrés de chocolat à pâtisser, avec un peu d'eau de façon à ce qu'il soit bien liquide. A défaut de moyen type "decopen", nous avons utilisé l'extrémité d'un fouet de batteur électrique, mais tout autre instrument à point fine et mousse peut faire l'affaire.


Décoration chocolat des Meringues Fantômes d'Halloween Vegan 


Cette recette est ma contribution au défi culinaire Passe-Plat entre amis, créé par Corinne  du blog Mamou & Co. La marraine de cette édition est Brigitte du blog Les filles, à table ! et elle a choisi le thème "C'est bientôt Halloween, faites-nous peur dans l'assiette, ou... Les Courges, en salé ou en sucré".


Passe-Plats entre amis #11


Plutôt que de cuisiner les cucurbitacées sous une forme originale, ce que j'ai déjà fait à maintes reprises ici, j'ai choisi de présenté cette recette réalisée hier pour l'anniversaire de ma fille, organisé aujourd'hui sur le thème d'Halloween, car j'ai réellement été bluffée par cette façon de faire des meringues sans œufs. L'occasion m'en a été donnée après avoir réalisé avant-hier un houmous un peu original. 


Meringues Fantômes d'Halloween Vagan... version avec glaçage chocolat ;-)


Et c'est un mélange de 2 recettes qui ont déjà pas mal tourné sur les blogs, celles des fantômes d'Halloween et celle des meringues au pois chiches. Comme souvent pour ce défi j'ai adopté cette alternative aux produits animaux recherchée dans la cuisine vegan, avec ses idées nouvelles qui enrichissent au quotidien ma cuisine. Et quel succès ! Les meringues sont un peu plus denses, plus fines, brillante, le goût est léger et exquis, bref, je crois que dorénavant je ne les ferai plus autrement !

Une idée à reprendre, que je vous conseille absolument ;-)


samedi 29 octobre 2016

Houmous à la Patate Douce

Une recette qui donne la patate ! Cette variation du traditionnel mezze libanais avec de la patate douce en plus permet de consommer des protéines végétales d'excellente qualité tout bénéficiant aussi des anti-oxydants et des oligo-éléments de ce légume récemment remis au goût du jour. En apéro, en tartinade, dans des sandwich ou en accompagnement de crudités, ce plat facile à faire remporte un grand succès à la maison !


Houmous (Hummus, Humus, Houmos) à la Patate Douce


Pour un petit saladier de houmous :
  • 420 g de pois chiches en conserve égouttés, choisissez-les bio et sans additifs
  • 500 g de patate douce
  • 2 cuillères à soupe de tahin (purée de sésame)
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • le jus d'un citron
  • 2 gousses d'ail
  • paprika en poudre selon vote goût
  • sel, poivre du moulin
  • herbes fraîches, coriandre ou persil


Houmous Maison à la Patate Douce


Couper la patate douce en petits dés. Cuire selon votre choix, à la poêle avec l'huile d'olive, ou au micro-onde. Pour la cuisson au micro-onde placer dans un plat en pyrex un fond d'eau avec l'huile d'olive, ajouter les dés de patate, couvrir et mettre cuire 2 à 3 fois 5 minutes à puissance maximale, en remuant entre chaque période.


Mixer ensuite les patates avec les pois chiches, le citron, le tahin et la gousse d'ail. Ajouter les épices en quantité convenant à votre goût (et oui il faut goûter pour ajuster les quantités ;-), décorer d'herbes ciselées au moment de servir.

Conserver 2-3 jours maximum au réfrigérateur, couvert.

mercredi 26 octobre 2016

Salade d'Automne Pourpre aux Betteraves, Oignons et Chou Rouges - Astuce cuisine #7

Cette salade d'automne, à l'esthétique originale, qui change de goûts et de textures est inspirée de ce livre, que je vous présentais sur le blog, dans le dernier Coin Lecture RécréaNature. J'y ai fait quelques aménagements, en y intégrant notamment les toutes dernières tomates-cerises du jardin, en remplacement de la grenade de la recette originale. Une délicieuse idée, appréciée par toute la famille. Vous trouverez également dans cet article une astuce cuisson découverte tout récemment chez une tante, elle se reconnaîtra ;-)


Salade Pourpre de Betterave, Oignon et  Chou Rouges


Pour cette recette (salade-repas pour 4), il vous faut :

  • 2 belles betteraves rouges cuites ou crues à faire cuire
  • un demi petit chou rouge bio
  • une poignée de tomates cerises
  • 1 ou 2 oignons rouges
  • 1 belle pomme ou 2 petites
  • le jus d'une orange fraîchement pressée
  • herbes fraîches (ici, persil et basilic)
  • huile d'olive
  • huile vierge bio de colza
  • vinaigre de cidre
  • moutarde
  • sel poivre


Émincer le chou rouge en fines lamelles. Mettre dans un saladier avec la pomme coupée en petits dés. Arroser du jus d'orange, d'une cuillère à soupe de vinaigre de cidre et saler. Mélanger.

Couper les betteraves en deux puis en lamelles. Les faire cuire (voir plus bas).

Émincer l'oignon, le faire revenir dans un peu d'huile d'olive.

Dresser les assiettes en commençant par les betteraves, puis ajouter au centre le chou égoutté puis les autres ingrédients. Arroser de vinaigrette colza-vinaigre de cidre-moutarde puis disposer quelques herbes.


Des légumes bio et locaux pour l'hiver : betterave rouge, radis noir et carotte


Atuce cuisson pour les betteraves

Quand je n'en ai pas ou plus dans mon jardin, j'achète toujours des betteraves crues, produites juste à côté. C'est tellement meilleur et plus sain que de consommer celles vendues sous vide au supermarché... Mais les betteraves sont réputées longues à cuire. C'est vrai lorsque l'on utilise un mode de cuisson traditionnel. Mais ici l'astuce, que j'ai utilisée pour la première fois, est la cuisson au micro-onde ! Ici pour deux betteraves de taille moyenne, disposées dans un saladier en verre après avoir été coupée en lamelles, 3 fois 5 minutes sous couvert à puissance maximale ont largement suffit ! Elles sont ainsi délicieuses, et on peut les servir tièdes dans la salade, c'est encore meilleur...


Alors, si vous n'avez jamais essayé, testez, vous m'en direz des nouvelles ;-)



dimanche 23 octobre 2016

#DIY - Faire son Beurre de Cacahuètes Maison, c'est Facile !

Une recette facile à faire et bien différente des beurres de cacahuètes du commerce, bien souvent trop riches en mauvais sucres ajoutés et plein d'huiles hydrogénées ou d'additifs... Celui-ci ne vous demandera qu'un peu de patience et... un mixeur costaud !


Beurre de cacahuètes maison facile


Pour un pot il vous faut :

  • environ 250 g de cacahuètes décortiquées (embauchez les enfants pour le faire;-)
  • 1 cuillère à soupe d'huile neutre
  • 2 à 3 cuillères à soupe de sirop d'agave
  • 1 pincée de sel



Toaster vos cacahuètes à la poêle avant de les mixer

Commencer par griller les cacahuètes dans une poêle en remuant en permanence (attention ça va vite, les miennes le sont un peu trop).


Beurre de cacahuètes DIY

Une fois les cacahuètes refroidies, mettre tous les ingrédients dans le mixeur/blender, et mixer par à-coups pour ne pas trop le faire chauffer. On peut le mixer un peu plus, j'ai ici souhaité laisser des petits bouts pour faire une texture "crunchy", mais finalement je préfère une pâte lisse.

Ajuster si nécessaire la quantité d'huile (pour la texture) de sucre et de sel (selon votre goût). C'est prêt !


Faire son Beurre de Cacahuètes Maison, c'est Facile 


En fonction de la température, conserver ce beurre à température ambiante ou au frais. Il peut se garder quelques semaines. Par temps chaud, l'huile remonte à la surface, mélanger alors avant de l'utiliser, pour vos recettes de cookies, cheesecakes... ou vos tartines ;-)


Alors, pourquoi ne pas faire votre beurre de cacahuète vous-mêmes ?


dimanche 16 octobre 2016

Le Coin Lecture RécréaNature : Le Chou Star en Cuisine, Recette de Pesto de Brocoli aux Amandes

Avec l'automne, revoici nos cucurbitacées colorées, nos légumes racines et... le chou ! Si comme moi vous en achetez souvent en hiver, pour profiter de ses bienfaits nutritionnels et de sa conservation longue, mais que vous manquez d'idées pour le cuisiner, vient de sortir un livre de Delphine Pocard aux Editions Terre Vivante, Le Chou Star en Cuisine, qui est fait pour vous ! Je vous le présente ici après l'avoir lu en détail (145 pages, quand même), il regorge d'idées originales, froides, ou chaudes, faciles ou plus complexes, et toujours végétariennes, pour utiliser toutes les sortes de choux, mais certains que vous ne connaissez peut-être pas ;-). Vous trouverez aussi dans cet article un test de la recette de Pesto de Brocoli, une recette facile originale, que j'ai très légèrement modifiée et qui convient ainsi parfaitement pour utiliser un reste de brocoli déjà cuit :)


Le Coin Lecture RécréaNature : Le chou Star en Cuisine, Pesto de Brocoli

Dans la première partie du livre vous trouverez une mine d'information sur le chou, ou plutôt les choux : chou-fleur ou brocoli, chou frisé, chou rouge... et pourquoi pas, chou-rave, l'avez-vous déjà cuisiné celui -ci ?


Le chou star en cuisine : une recette de choucroute maison !

Chance, il a plusieurs recettes de choucroutes dans ce livre, et là, pas de doute, vu qu'on adore ça à la maison, cette année, je m'y mets !


Potages et jus au chou, lequel choisirez-vous ? Coin Lecture RécréaNature

Après avoir eu beaucoup de mal à choisir ma prochaine soupe au chou, tous les mariages de saveurs étant tentants, et hésité avec des Champignons farcis au brocoli et aux noix...

Recettes dans le Coin Lecture RécréaNature : Le chou Star en Cuisine

Finalement c'est le Pesto de Brocoli qui l'a emporté, alors voici donc la recette (quantité pour 1 gros pot de confiture) :



Mixer ensemble l'ail et le brocoli, ajouter la purée d'amandes, le parmesan, le sel, le poivre et un filet d'huile d'olive. Ajuster la texture grâce à la quantité d'huile. C'est tout :)


Le Coin Lecture RécréaNature : Le chou Star en Cuisine, Pesto de Brocoli

Ce pesto se conserve quelques jours à une semaine au réfrigérateur, dans un récipient hermétique, de préférence en couvrant d'une fine couche d'huile d'olive. C'est un excellent accompagnement végétarien de pâtes, de riz ou de céréales, il permet également de faire manger un peu de légumes aux enfants sans en avoir l'air ;-)

Petit bonus, si vous me suivez bien vous découvrirez bientôt une autre recette issue de ce livre, dont vous pouvez feuilleter le sommaire ici.

Et vous, comment préférez-vous cuisiner le chou ?