mercredi 30 septembre 2015

Crème de Jour Matifiante et Purifiante à l'Huile de Nigelle Bio

Il y a longtemps que je voulais poster cette recette de crème de jour, car je l'utilise depuis 6 mois et je l'apprécie toujours autant. On y trouve des ingrédients adaptées aux peaux mixtes à imperfections mais sans négliger pour autant les actifs aux propriétés anti-âge. Elle est inspirée de cette recette, avec comme souvent mes adaptations avec mes actifs préférés et disponibles.


Crème de Jour Matifiante et Purifiante à l'Huile de Nigelle Bio


Alors voici la recette :
  • Huiles végétales bio : nigelle (purifiante) et calophylle inophyle (cicatrisante) en mélange 10%
  • Cire n°3 (émulsifiant) 6%
  • Hydrolat d'Hélichryse italienne bio (anti-âge) 67,6%
  • Arrow root (matifiant) 10%
  • MSN (séborégulateur) 5%
  • Huile essentielle Ahibero bio (purifiante) 0,1%
  • Extrait aromatique de figue (parfum) 0,7%
  • Cosgard (Conservateur) 0,6%

    Une texture idéale pour cette crème de jour matifiante

Pour le mode d'emploi il s'agit d'une émulsion classique, je vous laisse voir les détails ici. J'ai modifié les types d'huiles végétales utilisées, j'utilise un mélange de 2 huiles adaptées à ma peau dont je suis très contente, cela fait 2 fois que je réalise 50 mL de cette crème. J'ai retiré le colorant qui n'est pas utile de mon point de vue, la discrète couleur verte est ici liée aux huiles utilisées. Attention l'odeur peut cependant ne pas plaire, à cause de l'huile essentielle et de l'hydrolat utilisé, qui peuvent toutefois être remplacés facilement. Je referai pour ma part cette crème sans en changer les proportions et les actifs car la texture et l'efficacité me satisfont pleinement !

Et vous, avez-vous déjà réalisé vos crèmes de jour ? Quels sont vos actifs préférés ?


dimanche 27 septembre 2015

Une recette pour Retenir l'Eté : Pizza Verde Bio aux Pesto, Courgettes et Mozarella Di Buffala

Encore une envie d'été et de dîner dehors ? Dans la moitié Nord de la France, ça commence à être compliqué...Mais heureusement rien ne nous empêche de les utiliser ces ingrédients d'été, basilic et courgettes du jardin, mozzarella di bufalla bien goûteuse... Et aussi une envie de pizza, mais verde s'il vous plaît ;-)


Pizza Verde aux Pesto, Courgettes et Mozarella Di Buffala


Voici la recette pour une grande pizza (ingrédients bio) :



Du pesto en fine couche...


Préparer la pâte à pizza. Quand elle est assez reposée, l'étaler dans un moule, perforé de préférence.

Étaler ensuite sur la pâte une fine couche de pesto. Puis disposer joliment les courgettes préalablement découpées en tranches fines, et terminer par la mozzarella en morceaux.


La mozzarella doit être fondue et les courgettes ne doivent pas brunir 


Cuire au four, 180°C environ 20 à 30 minutes selon votre four. Attention à bien surveiller, les courgettes ne doivent pas se colorer sous peine d'être trop sèches.


Ma pizza verde, vous en prendriez bien une part ?

Je suis preneuse de nouvelles idées, avez-vous une recette préférée de pizza verde ?



vendredi 25 septembre 2015

Réponse à la Devinette de Vendredi Dernier : une Chrysalide de Papillon de Nuit, la Méticuleuse ou Craintive

C'est le moment de vous donner la réponse à la dernière Devinette du Vendredi ! Fr@nck, qui est souvent le premier à poster un commentaire sur le blog, et Brigitte du blog Passion Potager, sur la page facebook, avaient trouvé que c'était le cocon qui abrite une chenille de papillon... mais alors lequel ?

Méticuleuse ou Craintive (crédit photo Wikipedia)

Eh bien il s'agit d'une Méticuleuse ou CraintivePhlogophora meticulosaun papillon nocturne de la famille des Noctuidae. Ce papillon de nuit est assez commun dans nos jardins, nous en trouvons régulièrement l'été dans la maison quand on laisse les fenêtres ouvertes...
J'ai trouvé ces cocons en ramassant les graines de mes œillets de poète, ce qui explique le fond de la photo ;-) Vous pouvez voir d'où elles viennent sur les photos de cet article


Chenille de Méticuleuse ou Craintive (crédit photo Wikipedia)

La chenille est souvent d'un vert vif, mais aussi parfois brune et elle dévore les feuilles tendres et les fleurs du jardin sans trop de sélectivité... mais bon c'est le prix à payer pour un jardin sans pesticides et respectant la biodiversité !


Phlogophora meticulosa (crédit photo Wikipedia)


Comme vous avez pu le voir je n'ai pas la chance d'avoir de jolies photos, mais vous en trouverez facilement de très belles dans cet article ou bien encore dans  celui-là...

Et vous, avez vous eu la chance d'observer de près ces papillons de nuit ?



mercredi 23 septembre 2015

Le Coin Lecture Ecologie Pratique : 50 Activités Nature avec les Enfants

Envie d'activités Récréa-tives autour de la Nature pour occuper les enfants au fil des saisons ? Des activités faciles et bio ? Ça vous rappelle quelque chose ;-) ? Alors ce livre est fait pour vous...

50 Activités Nature avec les Enfants - Terre Vivante

J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce livre de Marie Lyne Mangilli Doucé publié aux éditions Terre Vivante. La bonne idée est d'avoir regroupé les activités par saison et non par thème, comme cela on sait tout de suite ce qu'on va pouvoir faire en fonction des matières premières disponibles, et on peut avoir aussi des idées auxquelles on n'avait pas pensé. De nombreux domaines sont explorés : cuisine, cosmétiques, observation de la nature, décorations avec des éléments végétaux, nourrir les animaux, jeux d'intérieur et d'extérieur, toujours à faire soi-même et dans le respect (pédagogique) de l'environnement. Vous trouverez ici le récapitulatif de toutes ces activités.


Une recette d'automne, les barres de céréales maison


Mais mieux que des mots, découvrez en images les activités du thème automne que nous avons testées avec les enfants : deux recettes de cuisine pour l'aîné, chez nous les enfants sont gourmands ;-) et une activité décoration avec la réalisation d'un mobile végétal d'éléments glanés au jardin par la cadette férue d'arts plastiques...

Barres de céréales maison, flocons de riz, chocolat, raisins et graines de courge


Pâte à tartiner pour enfants gourmands


DIY décoration : un mobile végétal avec des éléments glanés au jardin


Vous souhaitez en savoir plus sur Terre Vivante ? Connectez-vous sur leur site internet ou lisez mon article dans un précédent Coin Lecture...


dimanche 20 septembre 2015

Serpentini OnePotPasta aux Courgettes, Pistou et Tomates Cerises Bio du Jardin

Cette façon de cuisiner les pâtes a fait le tour du Net depuis le printemps, mais c'est la première fois que nous y avons goûté... et on a aimé ! Le concept : faire cuire ensemble des pâtes, légumes, aromates et corps gras (voire plus si affinité) dans un grand faitout en limitant la quantité d'eau de cuisson, et sans égoutter les pâtes. Ainsi on utilise peu de vaisselle, on gagne du temps et surtout l''amidon des pâtes se concentre et donne une sauce onctueuse à souhait. Les légumes, cachés au milieu des pâtes sont aussi plus faciles à faire manger aux enfants ;-)

One Pot Pasta aux Courgettes, Pistou et Tomates Cerises

 Voici ma recette pour 4 personnes (dont 2 enfants) :
  • 250 g de serpentini
  • 75 cl d'eau
  • 1 courgette
  • 250 g de tomates cerise poire jaunes
  • 1 gros oignon rouge
  • 1 cuillère à soupe de pesto (recette ici en remplaçant les noix par des pignons et l'ail des ours par du basilic et 1 ou 2 gousses d'ail)
  • 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • sel, poivre
  • Quelques feuilles de basilic pour la décoration (et pour manger parce que c'est très bon ;-)
  • Facultatif : parmesan à ajouter dans les assiettes

One Pot Pasta ou Pasta Magiques  aux Courgettes, Pistou et Tomates Cerises


Je me suis inspirée de ce livre, dans lequel le principe est très bien décrit et appliqué à pas mal de recettes. On peut ensuite, comme je l'ai fait, varier les ingrédients à sa guise en fonction de ce qu'on a a sous la main, à condition de respecter ces quelques étapes :


Mettre tous les ingrédients dans un grand faitout

    1. Utiliser des ingrédients bio car l'eau de cuisson est consommée (ici les courgettes, le basilic et les tomates cerises sont du jardin, sans aucun traitement)
    2. Bien adapter le plat et la quantité de pâtes et d'eau : pour 250 g de pâtes courtes (coquillettes, macaronis, serpentini, etc), 24 cm de diamètre minimum et 75 cl d'eau, pour 350 g de pâtes longues (spaghetti, linguine...) 26 voire 28 cm
    3. Mettre tous les ingrédients (y compris le sel pour la cuisson) dans le plat et faire cuire 15 minutes environ à feu moyen (il doit rester moins de 2 cm d'eau au fond à la fin) tout en mélangeant régulièrement
    4. Laisser reposer 5 minutes hors du feu pour que la sauce se concentre encore un peu, en remuant régulièrement
    5. Rectifiez l'assaisonnement, servez et savourez en famille ou entre amis ;-)

    Les One Pot Pasta à l'issue des 15 minutes de cuisson

    Si j'avais un petit changement à faire, j'attendrais l'étape de repos hors du feu pour mettre le pistou, sinon il a tendance à perdre son goût...


    En voilà une bonne assiette de One Pot Pasta

    Avec ce plat, je participe au défi de septembre du site cuisine.de.

    Et vous, avez-vous déjà cuisiné des One Pot Pasta ?



    vendredi 18 septembre 2015

    Devinette du Vendredi # 7 : Qu'est-ce que c'est ?

    Déjà vendredi : ) et le moment de vous proposer un nouvel épisode de notre rendez-vous bimensuel... La dernière Devinette du Vendredi vous a laissé sans voix. ;-) ...mais j'imagine que celle-ci devrait être plus facile, et j'attends donc la réponse complète s'il vous plaît...


    Alors qu'est-ce que c'est ?


    RécréaNature : la Devinette du Vendredi #7


    Un morceau de ver de terre ?
    Une graine ?
    Un bouton de duffle coat ?

    Ou rien de tout cela... 

    Je vous laisse deviner...

    (Vous pouvez cliquer sur la photo pour mieux voir).

    Allons ne soyez pas timides, j'attends vos commentaires ci-dessous, ou sur la page Facebook/le compte Twitter de RécréaNature !

    Pour les curieux de savoir qui n'auraient pas trouvé la réponse, les explications détaillées comme d'habitude sur le blog vendredi prochain.

    Bon week-end à tous !


    dimanche 13 septembre 2015

    Une Recette Réconfortante : la Tarte Tatin aux Nectarines Blanches

    Une recette réconfortante pour temps pluvieux...et pour utiliser les dernières nectarines de la saison qui se morfondaient dans la cuisine...


    La tarte tatin, un de mes desserts préférés, version nectarines !


    Je vous renvoie pour le mode d'emploi détaillé et en images sur cet article qui parle de ma tarte tatin à la rhubarbe.

    Voici ce que j'ai mis dans celle-ci :

    • 1,5 kilo de nectarines bien mûrs
    • 80 g de sucre et un peu d'eau pour le caramel
    et pour une pâte sablée faite maison dont vous trouverez le principe détaillé ici :
    • 1 œuf entier
    • 250 g de farine
    • 125 g de sucre
    • 125 g de beurre
    • quelques gouttes d'extrait de vanille


    Vous prendrez bien une parte de tarte tatin ?


    Prévoir une pâte faite la veille ou en tous cas reposée au moins une heure au frais.

    Je fais mon caramel sur ma table de cuisson dans un moule de 24 cm de diamètre qui va ensuite au four grâce à ce type de plat (il est vrai que je suis bien équipée et que cela me facilite la vie : ).

    Quand il a un peu refroidi, je dispose (à l'envers ;-) les nectarines lavées et découpées en quartiers.

    Je recouvre avec la pâte sablée préalablement étalée en repliant bien les bords contre le bord du moule.

    Cette fois-ci j'ai cuit la tarte environ 30 à 40 minutes à 170°C, chaleur tournante. Nous l'avons dégustée tiède, c'est comme ça qu'elle est la meilleure !



    Une recette réconfortante qui fait oublier la pluie et les contraintes de la rentrée...

    Mmm la tarte tatin est un dessert idéal en ce moment...



    vendredi 11 septembre 2015

    Réponse à la Devinette de Vendredi Dernier : une Cynanobactérie, le Nostoc

    Voici venue l'heure de vous donner la réponse à la dernière Devinette du Vendredi ! Seuls Brigitte du remarquable blog Passion Potager, et Fr@nck ont participé, mais personne cette fois-ci ne s'est vraiment approché de la réponse... On l'appelle parfois "crachat de lune" ou "crachat du diable"... Il s'agissait donc d'un Nostoc, amas verdâtre et humide de Cyanobactéries d'eau douce (de la famille des Nostocacées) qui peut par son aspect faire penser à une algue... mais on sait maintenant que ce n'en est pas une. 


    le fameux nostoc ou "crachat de lune" au coin de notre maison

    Et il y avait un indice dans la devinette... j'avais bien insisté sur le moment auquel nous l'avions trouvé, car l'apparition du Nostoc est conditionné par de fortes pluie ou une atmosphère très humide. Dès que l'air est plus sec il se recroqueville au point de n'être pratiquement plus visible et peut survivre ainsi des mois voire des années. Il paraît qu'il peut vivre jusqu'à 80 ans !


    le nostoc décollé de son support dessus...

    Cette couleur qui les fait ressembler à des algues ou des lichens est apportée par la possibilité que ces bactéries ont de fabriquer de l'oxygène à partir du CO2 de l'air et de l'énergie solaire : elles réalisent la photosynthèse. Le Nostoc a également la capacité à fixer l'azote atmosphérique et certaines espèces  de ce genre (il y en a environ 150) peuvent parfois former une symbiose avec des champignons ou des végétaux.
    La forme de l'amas peut varier pour une forme plus ronde et plus massive comme vous pouvez le voir ici. 


    ... et le nostoc décollé de son support dessous

    Ces espèces bactériennes qui peuvent vivre dans un milieu hostile, pauvre et basique à condition qu'il soit humide, ont un intérêt dans la protection des sols contre l'érosion. En se décomposant elles enrichissent le sol en apportant de la matière organique. 

    Lorsque le Nostoc prolifère près des zones habitées, il est parfois considéré comme nuisible pour des raisons esthétiques et surtout car il rend les surfaces glissantes lorsqu'il pleut. Vous trouverez ici des pistes pour l'éliminer. Je vous déconseille cependant l’utilisation de la bouillie bordelaise, traitement autorisé en agriculture biologique certes mais franchement toxique pour l'environnement en général. Enlevez le plutôt manuellement et mettez-le au compost, il enrichira vos plantations !


    Si vous regardez bien dans votre jardin juste après les pluies, vous en verrez sûrement...

    Bon week-end à tous et à bientôt pour une prochaine Devinette !



    mardi 8 septembre 2015

    Le Coin Lecture Ecologie Pratique : L'Agenda 2016 du Jardinier Bio

    Ça y est, cette fois-ci le mois d'août est vraiment fini, la rentrée est passée, il est temps de se consacrer aux choses sérieuses ! Aujourd'hui je serai même en avance car je vous présente en détail l'Agenda 2016 du Jardinier Bio, tout juste paru le mois dernier aux Editions Terre Vivante. Si vous me lisez jusqu'au bout vous saurez pourquoi le mois d'août dernier était si particulier pour RécréaNature :)


    L'Agenda 2016 du jardinier bio aux éditions Terre Vivante

    Ceux qui me connaissent un peu savent que j'aime écrire mais aussi à quel point j'aime les livres... Et j''avoue avoir eu un coup de cœur pour cet agenda illustré aux pages plutôt épurées, rempli d'informations utiles... Il nous aide en même temps à jardiner bio et durable (avec quelques références au calendrier lunaire) et à élever des poules, deux activités selon moi indissociables et indispensables... avec un petit clin d’œil pour l'année de la poule au jardin en fonction des saisons ! Voici quelques extraits en images (vous pouvez cliquer sur les photos pour mieux voir)...


    Une des poules pas vraiment d'accord pour poser ;-)
    Mode d'emploi du calendrier lunaire
    Infos générales utiles au début

       Voici comment cet ouvrage est organisé :
    • une introduction (infos générales et mode d'emploi)
    • avant chaque mois, une double-page joliment illustrée sur les poules, infos fonction de la saison (début janvier 2016) avec pas mal de place pour écrire
    • en face de chaque semaine, une ou deux astuces/conseils très appréciables pour un jardin  bio et durable 
    • chaque jour les phases de la lune et les travaux qu'il est temps de réaliser au jardin
    • la dernière partie, après deux pages quadrillées pour dessiner son jardin, laisse place à des conseils très pratiques et complets sur les différentes légumes, les associations de plantes et les soins à leur apporter... sans oublier les adresses utiles.
    Et bien sûr comme tous les livres édités par Terre Vivante, l'Agenda du jardinier bio 2016 est éco-conçu et imprimé en France. Vous le trouverez ici sur leur site.


    Un exemple de double page semaine
    Des tableaux de synthèse très complets en fin d'ouvrage...
    ...sur des sujets utiles au jardin bio et durable

    Mais alors pourquoi le choix de vous parler des livres de Terre Vivante ? D'abord parce que cette entreprise coopérative (Scop), via des jardins, publications et stages, valorise réellement l'écologie pratique au quotidien. Les petits gestes et les plus grandes idées que chacun peut appliquer dans sa vie de tous les jours, pour préserver sa santé et celle de sa famille, et limiter son empreinte environnementale. Terre Vivante publie sur tous les thèmes traités sur RécréaNature, et sur les valeurs écologiques et humaines auxquelles je crois : le respect de l'environnement, le fait maison, la cuisine saine avec des produits locaux et de saison, le jardinage bio et durable ou encore la beauté naturelle. Vous pouvez d'ailleurs voir sur cette page que j'en ai déjà acquis un certain nombre. 

    C'est pourquoi j'ai décidé de vous présenter régulièrement les nouveautés que j'apprécie et que j'ai sélectionnées parmi les nouveautés du catalogue que Terre Vivante m'a proposé.

    Il est temps aussi de vous dire que RécréaNature a eu un an le mois dernier (vous vous souvenez peut-être des 100 articles il n'y a pas si longtemps)... Et pour vous remercier de me lire si régulièrement et de partager avec moi ces thèmes qui nous sont chers, j'organiserai bientôt un concours pour gagner un des livres parus récemment aux Editions Terre Vivante que je vous présenterai !

    Alors ne ratez pas les prochains Coins Lecture Ecologie Pratique de RécréaNature ;-)


    vendredi 4 septembre 2015

    Devinette du Vendredi #6 : un Avant-Goût d'Automne

    J'espère que la rentrée à été bonne pour tout le monde ! Autant la dernière Devinette du Vendredi nous avait-elle fait penser aux vacances, autant cette semaine les vacances sont bien finies, c'est le temps qui nous le dit... Moins chaud le soir et le matin, et surtout des jours de pluie qui se succèdent bien plus régulièrement que les mois précédents...

    Qu'est-ce que c'est ? Devinette du Vendredi #6 RécréaNature


    Attention indice : cette photo a donc été prise tout près du mur de la maison, un matin pluvieux au cœur d'une série de jours de pluie... 

    Alors qu'est-ce que c'est ?

    Une algue ?
    Une plante décomposée ?
    Un nouvelle variété de salade ?

    Ou rien de tout cela...

    (Vous pouvez cliquer sur la photo pour mieux voir).


    N'oubliez pas l'indice, je crois que la devinette de cette semaine n'est pas si facile...Alors à vos claviers, j'attends avec impatience vos commentaires ci-dessous, ou sur la page Facebook et le compte Twitter de RécréaNature !

    Pour les curieux de savoir qui ne connaîtraient pas, les explications détaillées seront comme d'habitude sur le blog vendredi prochain.

    Bon week-end à tous !


    mercredi 2 septembre 2015

    Comment Faire un Coulis de Mûres Maison et des Idées Gourmandes pour l'utiliser

    C'est la saison des mûres, profitez-en cela ne dure pas ! Après la confiture puis le fantastique sorbet aux mûres dont nous rêvons encore, et qui fait en ce moment partie de vos articles favoris, j'ai voulu tester le coulis et voir ce comment je pouvais l'utiliser. En effet, la première idée que j'avais dans la tête était d'avoir une base pour aromatiser mes yaourts maison !


    Mon yaourt maison au coulis de mûres

    Voici la recette que j'ai utilisée :

    • 500 g de mûres
    • 100 g de sucre
    • 1 cuillère à soupe de jus de citron

    Rincer les mûres et les mettre cuire 10 minutes avec le sucre. Mixer avec un mixeur plongeant, puis passer au chinois pour obtenir un coulis bien lisse.

    Mettre immédiatement dans des pots de confiture fermés et conserver au réfrigérateur une semaine environ ou bien congeler (mais ce serait étonnant qu'il en reste ;-)


    Des mûres au goût de soleil...

    Verdict : 

    Ce coulis nous a enchanté ! et  voici comment nous l'avons consommé...

    • Sur une gaufre ou une crêpe faite maison
    • Pour colorer un glaçage : avec une cuillère à soupe de coulis et une de jus de citron vert pour 100 g de sucre, j'ai obtenu un joli coulis bien rose pour répondre à la demande de ma fille : )
    • pour parfumer mes yaourts maison : une cuillère à soupe par yaourt ajoutée dans la base à la fin du mélange (recette en suivant ce lien) - c'est délicieux et beaucoup, beaucoup moins sucré et plus sains que les yaourts du commerce...
    • en nappage d'un faisselle... tout simplement !


    Sur une délicieuse gaufre maison

    En glaçage d'un gâteau avec du citron vert

    Fromage blanc en faisselle et coulis de mûres maison


    Et vous, avez-vous eu le temps de cueillir des mûres cette année ?