jeudi 30 avril 2015

Cupcake Fraise-Nougat... pour se laver les mains !

Pourquoi un cupcake en savon, vous demandez-vous ? Eh bien j'ai été inspirée par le défi Cuisine Immangeable...C'est plus clair ? Toujours pas ? Il s'agissait de réaliser une recette "immangeable" comprenez faite avec des ingrédients qui ne se mangent pas...Et j'ai su que j'avais réussi mon défi quand j'ai entendu cela...

Mes Cupcakes Maison... en Savon !







Numéro 1, tout sourire :
- "ouaouh Maman c'est pour le dessert ???"
En duo :
- "ooooooooh" (déception)
Numéro 2, se ressaisissant très vite :
- "Oh Maman, est-ce que tu peux nous faire les mêmes en dessert ?

 






Alors, même si je n'étais pas entièrement satisfaite du résultat visuel, (pour mes cupcakes "alimentaires" c'était pareil, voir ici) pour le défi, c'est bon ! Et l'odeur de fraise et de sucre bien sensible qui s'en dégage n'y est sans doute pas pour rien...


Mon cupcake savon dans son moule
Démoulage du cupcake




















Ce cupcake DIY "immangeable" est donc réalisé en 2 parties (avec 24h de séchage entre les 2) :

Pour la base du "gâteau" :
  • 62 g de base savon glycérinée Melt & Pour blanche bio
  • 0,08 g d'oxyde brun et une pointe de mica or pour la couleur
  • 17 gouttes d'extrait aromatique de nougat 
 Faire fondre au bain marie la base et les colorants, on ajoute l'extrait aromatique hors du feu et verser dans le moule.

Étape 1 : "Gâteau" en Melt & Pour

Pour la "crème" :

  • 40 g de tensioactif en poudre SLSA
  • 38 g de tensioactif en "vermicelles" SCS
  • 5 g de beurre de Karité
  • 5 g de beurre de Sal
  • 3 g de macérât maison de millepertuis dans olive, bien rouge
  • 17 g d'eau
  • Oxyde rose et mica cuivre à doser en fonction de la couleur recherchée
  • 20 gouttes d'extrait aromatique de fraise


Faire fondre au bain marie l'ensemble excepté colorant et extrait aromatique, à ajouter en fin de mélange. Bien mélanger en écrasant la pâte contre les bords du bol avec le dos d'une cuillère, de façon à obtenir une pâte bien homogène (sauf les "vermicelles" qui ne fondent pas). Ajouter les colorants en fonction de la couleur souhaitée, puis l'extrait aromatique. Une fois la crème mise en place, frotter un peu de mica cuivre dessus pour simuler un coulis de fraise.
Répartir immédiatement sur la base préparée la veille, avec une spatule ou avec une poche à douille adaptée (et c'est là que la galère a commencé pour moi : pas de poche à douille avec un embout assez grand, la pâte est ferme quand même...).


Attention ne pas manger...
 
Je vous souhaite donc un lavage de mains... gourmand ! ;-)

mardi 28 avril 2015

Tour de Jardin en Avril #3 : 5 Aromatiques Originales pour votre Jardin et votre Cuisine

Pour finir le Tour de Jardin de ce mois d'avril, la suite des aromatiques, dont je vous avais présenté la première partie ici. J'espère que la récolte cette année sera aussi prometteuse qu'elle s'annonce !

On commence par la Moutarde Rouge (Brassica juncea var. integrifolia), avec laquelle j'ai fait de si bonnes soupes cet hiver. Cette moutarde est une plante à cultiver au printemps et en automne de préférence, l'été elle monte en graines (c'est bien pour vos semis de l'année suivante). Les jeunes feuilles agrémenteront avec caractère vos salades.


Moutarde Rouge issue de semis

Voici ensuite la Livèche (Levisticum officinalis) ou Âche des Montagnes dite aussi Céleri perpétuel. Le feuillage de cette plante vivace disparait en hiver. Il a un goût prononcé de céleri. Une toute petite quantité donne du goût à une soupe. Les graines sont aussi très aromatiques.


Âche des Montagnes ou Céleri Perpétuel


Les Oignons Rocamboles (Allium cepa var. proliferum) sont mes oignons "chouchous" ! Ils repoussent sans rien faire ! Tout peut être consommé : le bulbe, le feuillage au goût délicat, les petits bulbilles qui se développent en partie aérienne...Mille idées pour agrémenter vos plats... et en plus ils sont jolis dans le jardin. 

Il ne me reste plus qu'à vous montrer leur évolution au fil des saisons ;-)



Oignon rocambole
Oignon rocambole détail

L'Ail Éléphant porte bien son nom : son feuillage se développe avec plus de vigueur chaque année si vous prenez garde d'en laisser quelques bulbes ! Il n'a pas les propriétés médicinales de l'ail classique, mais le fait qu'il puisse rester en terre en hiver lui confère de réels avantages...

Quant au laurier sauce, il n'est pas tant original que la beauté de sa floraison cette année !


Ail Éléphant, Allium ampeloprasum
Floraison de Laurus nobilis, dit Laurier sauce























Enfin vient la Lavande Papillon, qui nous offre ses fleurs bien plus tôt que sa cousine officinale. Son parfum différent et moins fort fait qu'elle n'est pas utilisée pour ses propriétés aromatiques. En revanche sa précocité et les couleurs vives de ses bractées si particulières attirent les insectes et en font une jolie plante mellifère.


Lavande Papillon, Lavandula stoechas


 Et vous, quelles aromatiques originales cultivez-vous ?


dimanche 26 avril 2015

Muffins Moelleux Yaourt, Pommes, Orange, Amandes

Pour le goûter du dimanche, une recette facile de muffins moelleux au yaourt et à la pomme, les dernières de la saison qu'il est temps d'utiliser ! Cette recette est bien plus légère que la dernière recette de gâteau aux pommes que je vous ai proposée, car elle intègre peu de matière grasse, représentée par... de l'huile d'olive. Et si vous ne connaissez pas l'huile d'olive dans les gâteaux, vous allez voir, c'est très bon !


Muffins Moelleux Yaourt, Pommes, Orange, Amandes


 Voici la recette pour 8 muffins environ :
  
  • 1 yaourt nature, maison ou du commerce
  • 4 œufs
  • 1 pot 1/2 de cassonade, plus un peu pour saupoudrer le dessus des muffins
  • 2 pots 1/2 de farine semi-complète T110
  • 1 pot de poudre d'amandes
  • 1/2 pot d'huile d'olive
  • le zeste d'une orange bio
  • 3 pommes
  • 1 sachet de levure chimique


Mélanger les œufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter ensuite les  ingrédients dans l'ordre et bien mélanger. Finir par les pommes épluchées et coupées en morceaux, mélanger délicatement.

Verser la pâte dans un moule à muffins en silicone. Saupoudrer de cassonade ce qui donne une croûte sucrée et croustillante délicieuse.

Enfourner à 180° pour 20 à 25 minutes environ selon votre four. Tester la cuisson avec une pointe de couteau : elle doit ressortir légèrement humide quand c'est cuit.




Et miam, miam !

vendredi 24 avril 2015

Mon Avis en Photos sur le Livre #SlowCosmétique : Le Guide Visuel

Savez-vous que j'ai gagné sur le très beau blog d'Herbio'tiful ce tout récent livre Slow Cosmétique : Le Guide Visuel ? Ce guide est écrit par Julien Kaibeck du blog L'essentiel de Julien et Mélanie Dupuis du blog Vert Citron. J'ai été vraiment ravie d'être sélectionnée car il avait l'air vraiment sympa. Ravie, je l'ai été encore plus quand j'ai vu à quel point ce livre était utile et bien fait...


A réception hier soir en rentrant du travail je n'ai pu m’empêcher de m'assoir dans mon jardin pour le feuilleter et prendre quelques photos...sous la lumière déclinante du soleil, il était déjà un peu tard !

Ce livre est très attrayant : il contient plein d'informations accessibles à tous, et de mon point de vue intéressantes même quand on est, comme moi, une personne déjà convaincue de la démarche initiée à la cosmétique naturelle et "slow".

Un livre plein de ressources, bien illustré et structuré


Le guide, très illustré, est structuré en 4 parties principale, facilement repérables par des onglets colorés.

  • Chapitre 1 : La Slow Cosmétique
Ce chapitre est utile pour comprendre exactement la démarche et surtout pourquoi cette démarche est si intéressante... en la lisant vous changerez probablement d'avis sur les cosmétiques si vous ne vous étiez pas posé ce genre de question avant !

Une page du chapitre 1, sur les ingrédients





  • Chapitre 2 :  La Routine Slow Cosmétique
Une partie plein de conseils pratiques, très utiles et facilement applicables !


Une page du chapitre 2 : comment se démaquiller "slow"

  • Chapitre 3 : les 10 ingrédients phares de la Slow Cosmétiques
...parce que cela ne sert à rien d'en avoir 150...;-)

Une page du chapitre 3, un ingrédient phare, l'argile

  • Chapitre 4 : 26 recettes slow
Des recettes pour toutes les occasions, faciles à faire, avec des conseils sur l'utilisation et la conservation.



Une recette slow de crème riche visage et corps


En fin d'ouvrage on trouve des tableaux synthétiques sur les matières premières et des sites d'information et d'achat conseillés.

Tableau des 35 meilleures huiles végétales

Si vous êtes intéressés, vous le trouverez ici ou encore ici. Si vous l'avez, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !


mardi 21 avril 2015

Tour de Jardin en avril #2 : Mes Fleurs de Printemps en 9 Photos

Le printemps s'est fait attendre cette année ! Mais un mois après son arrivée officielle, il explose de toutes ses couleurs... Voici dans l'ordre la rétrospective photographique des fleurs de ces 3 dernières semaines au jardin...


Narcisses et hellébores en fleur, début avril
Mes jacinthes préférées, d'un bleu azur
Tulipes en fin de fleuraison
Une touffe d'aubriète dans un mur de pierres sèches

Narcisse un peu tardif
Les iris montrent le bout de leur nez


Les fleurs de lavande papillon, plus précoces que leurs cousines

L'Arbre de Judée couvert...

...de fleurs aussi éphémère que délicates !

Et vous, quelles sont vos fleurs préférées en ce moment ?




dimanche 19 avril 2015

Confiture Facile Fraise, Kiwi et Citron Vert

Ça y est la confiture d'agrumes de cet hiver est épuisée, vive les confitures au goût d'été ! On commence doucement, avec 4 pots de confiture fraise-kiwi...

Ma Confiture Maison Fraise-Kiwi-Citron Vert

Voici la recette pour 4 pots de 250 ml environ :


  • 1,2 kg de fruits (fraises+kiwis, origine France de préférence)
  • le jus d'un citron vert ou jaune (avec les zestes s'il est bio, ce n'en sera que meilleur)
  • 1 kg de sucre spécial confiture (pour plus de précision sur cet ingrédient, voir ici ou ).

Éplucher et couper les fruits en petits morceaux, les mettre dans une casserole avec le jus de citron. recouvrir avec le sucre et laisser mariner environ 12 heures avec le couvercle, à température ambiante. On obtient ceci :

État de la préparation après 12 heures

Au bout de 12 heures de macération, portez à ébullition puis laisser cuire 5 minutes, pas plus en diminuant un peu le feu. Remplir immédiatement les pots et les retourner. Les laisser dans cette position pendant 5 minutes pour désinfecter les couvercles.

Cette confiture se conserve au réfrigérateur, à moins qu'elle ne soit mangée dans la semaine...Ce qui n'est pas exclu !  C'est du au fait que ma confiture est moins cuite et contient plus d'eau grâce à l'utilisation de sucre avec de la pectine. Elle est donc plus moins sucrée en proportion et plus proche du fruit qu'une confiture "classique". Le rendement est également amélioré car il y a moins d'évaporation.


Yaourt à la Confiture Fraise-Kiwi Maison


Goûtez-là dans dans un yaourt maison, vous m'en direz des nouvelles... 

vendredi 17 avril 2015

Pesto Ail des Ours, Noix et Parmesan

La saison de l'Ail des Ours touche à sa fin, il est temps de le cuisiner et le conserver ! Je vous parlais ici il y a peu de temps des herbes aromatiques de mon jardin et de quelques idées pour les cuisiner. Comme promis voici donc une de mes recettes pour utiliser l'Ail des Ours : le Pesto. Ma version est un peu différente de celles qui tournent sur les blogs depuis ces dernières semaines, puisqu'elle utilise des noix et pas des pignons de pin, c'est un ingrédient que l'on a plus facilement dans son placard...


Quelques ingrédients pour mon Pesto à l'Ail des Ours


Voici la recette pour un pot de pesto :


La recette est ultra-simple : on coupe en petits morceaux puis on mixe progressivement le tout avec un mixeur plongeant ou un blender, de puissance suffisante tout de même...

Le Pesto se conserve plusieurs semaines au réfrigérateur.

Les utilisations possibles sont nombreuses : sur des pâtes, en attendant comme le classique pesto de basilic, sur du poisson, sur de petites tartines en apéritif...


Tagliatelles au Pesto d'Ail des Ours

Pesto d'Ail des Ours en assaisonnement d'un poisson blanc

En savoir plus sur l'Ail des Ours ?
L'Ail des Ours ou Allium ursinum est une plante bulbeuse de sous-bois de la famille des Liliacées qui aime donc les sols frais en exposition ombragée. Elle développe son feuillage en mars et fleurit (fleurs comestibles) d'avril à juin, selon les conditions climatiques. Il faut utiliser l'Ail des Ours avant cette délicate floraison blanche, pour que les feuilles soient bien tendres. La partie végétative de la plante disparaît en été.
Au froissement de ses feuilles se dégage une odeur aillée qui permet de la reconnaître lorsqu'on la croise à l'état sauvage. Mais il est facile de lui réserver dans son jardin un coin ombragé où rien d'autre ne pousse !
L'utilisation de cette aromatique en cuisine devient plus courante, on l'utilise de préférence fraîche en saison, même si on la trouve aussi sous forme déshydratée. Il n'est donc plus nécessaire d'aller la chercher dans la nature, on en trouve maintenant sur internet en vente par correspondance des plants ou des graines. J'ai pour ma part acheté un plant chez un horticulteur local, dans le Maine et Loire.

Bon  appétit !

jeudi 16 avril 2015

Balade sur les Bords de Loire en Anjou par une Belle Journée de Printemps

Arbres graphiques
Une jolie promenade en famille pour ce mercredi après-midi de congé ensoleillé (28°C, l'été en avril on pourrait dire ;-) sur les pistes cyclables du Maine et Loire. Aux Portes d'Angers, à l'ouest, La Pointe, zone de confluence de la Loire et la Maine qui ont donné son nom au Maine et Loire...





Et pour nous de belles découvertes que voici en photo...


Les chatons des saules attirent le regard
La Pointe, soleil de fin de journée
Le lit de la Maine et ses crues mettent les racines à nu
Ces arbres penchés dans le sens du vent...


L'Ornithogale à feuilles étroites, Ornithogalum angustifolium, très belle fleurette d'un blanc pur qui se détache du vert soutenu de l'herbe grasse en cette mi-avril. J'ai découvert cette fleur que je ne connaissais pas, et c'est mon appli coup de cœur, PlantNet, qui m'a donné son nom.

Les fleurs discrètes et pures d'Ornithogale à feuilles étroites

Elle rivaliserait presque avec la cymbalaire des murs (Cymbalaria muralis) si mignonne, au nom vernaculaire si explicite : Ruine de Rome... Elle colonise facilement les murs de pierres sèches bien exposés dans notre région...


Un joli mur d'ardoise, ou se plaît la cymbalaire des murs

Les pissenlits montés en graines...
...En attente d'un souffle de vent


























Et aussi quelques sensations mémorables : le chant entêtant des grenouilles, l'odeur humide et légèrement anisée des sous-bois...

Ah oui... et j'oubliais une rencontre rare qui ne m'a pas laissé le temps de la photographier... J'ai dérangé au milieu de sa sieste le plus gros serpent que j'ai vu dans la nature... mais c'est vrai que je n'en vois pas souvent...Probablement une dame couleuvre verte et jaune, d'un bon mètre ! L'histoire ne dit pas laquelle a été la plus impressionnée ;-)


mardi 14 avril 2015

Tour de Jardin en avril #1 : 6 Plantes #Aromatiques et des idées pour les cuisiner

Une petite balade dans notre jardin, puisque le soleil est enfin au rendez-vous et que tout verdit à vue d’œil ! Et pour ce premier épisode voici une sélection d'aromatiques, qui laissent présager de délicieuses recettes en perspective...

On commence par le Persil, qui fait merveille dans les salades, ou pourquoi pas dans un risotto. Celui-ci a été beau tout l'hiver ! Il s'en est même semé spontanément dans un coin du jardin...

Persil Frisé du jardin

C'est l'époque de la Mélisse (à gauche sur la photo), avant qu'elle fleurisse, on l'utilise pour des infusions (en feuilles fraîches, de préférence), ou encore dans des salades de fruit. Quand elle fleurit, c'est une magnifique plante méllifère. Elle a bien sûr également des propriétés médicinales.
La Sauge (à droite) quant à elle est persistante, mais son feuillage est bien plus vigoureux au printemps.

Sauge et Mélisse officinales, quelques pousses de Menthe en bas
 

Pour l'Ail des Ours, variété de bulbeuse vivace des sous-bois au goût aillé, c'est la fin de la saison, elle va se mettre à fleurir. Heureusement j'ai eu le temps d'en récolter un peu, pour agrémenter mes soupes de légumes, et préparer un pesto, je vous en parle bientôt...

Mon plan d'Ail des Ours du Jardin

L'Oseille fait une grande partie de l'année notre bonheur dans les soupes et pour accompagner les poissons...Les limaces ont déjà eu le temps de la goûter ;-)

Oseille du jardin


La Ciboulette est magnifique en ce moment. Quelques fleurs se préparent, comme les tiges, elles peuvent agrémenter les salades... saviez-vous qu'elles étaient également comestibles ?

Ciboulette

Quant à l'Origan, c'est un ingrédients incontournable des fameuses "Herbes de Provence", et bien sûr des pizzas maison...

Origan

Bon, ça fait déjà pas mal...mais ne vous inquiétez pas il en reste encore pour les prochaines fois !

Et vous, quelles sont vos aromatiques préférées en ce moment ?