vendredi 2 décembre 2016

Réponse à la Devinette du Vendredi #13 : Une Fleur de Chayotte, Chouchou ou Christophine... du Jardin !

Ah oui, c'est vrai qu'elle n'était pas très facile à trouver, la réponse de la Devinette du Vendredi #13 ! Des Chayottes, qui l'eût cru ;-) Mais 3 courageux, Wajomour, Not Parisienne et Fr@nck, tous convaincus de l'attrait des fruits et légumes du jardin s'y sont essayés... merci pour votre participation ! Alors non, pas de concombre , cette fois, pas non plus de physalis ou de tomates... Mais bel et bien dans mon jardin une cucurbitacée exotique, (Sechium edule) originaire du Mexique, qui donne aussi chez nous des fruits que l'on utilise en légumes (là, vous me suivez ?) ou en dessert... je vois de nouvelles recettes originales en perspective :)


Une fleur de Christophine à peine plus grande qu'une fourmi

C'est vrai que ne n'aurai pas cru que les chayottes puissent pousser en Anjou... Une plante envahissante et vivace à La Réunion, où on mange ses fruits, ses jeunes pousses (dites "brèdes chouchous") et ses feuilles. Il paraît que même ses racines, riches en amidon sont comestibles ! Mais ça, c'était avant... avant que je lise les articles la concernant sur Passion Potager...


Petite Christophine deviendra grande

C'est là qu'une irrépressible envie de les cultiver m'a prise, et cela n'a pas été chose facile. le plus difficile a été de trouver à la bonne période (janvier-février) quelques fruits d'assez bonne qualité et pas trop traités pour pouvoir germer. Après avoir écumé magasins bio, le bon coin et les supermarchés, j'ai finalement trouvé ce que je cherchais ! Une seule a bien voulu germer.. et le rendement de la plantation n'est pas mal: plus de 4 kg de récolte !


En septembre, la Chayotte grandit et perdu son fin duvet

Il faut dire que la germination semble relativement aisée (enfin, si on prend des fruits du jardin et non traités) mais doit être débutée très tôt (début d'année). La Chayotte est très gélive, et capricieuse si on la plante dans le mauvais sens (lire pour cela les expériences de Brigitte, sur Passion Potager toujours.


Dans le Nord de la France, les chouchous mûrissent entre octobre et début novembre

Et puis la Chayotte aime le soleil, elle est tardive, fleurit en juillet août, et se récolte fin octobre... de quoi se faire quelques frayeurs quand aux premières gelées (surtout que pour être sûre qu'elle soient mûres, j'ai récoltées les miennes début mi-novembre).


Des chayottes jumelles, ça existe ?

On la cultive donc d'abord en pot, dans la maison. Puis on la plante après les premières gelées (au moi de mai comme les cucurbitacées) pour qu'elle n'ai pas froid. Elle doit se trouver près d'un endroit sur lequel s’accrocher (ici, un grillage) car elle va faire des lianes de 5 à 10 mètres de long... et les fruits sont dans mon expérience angevine, plutôt aux extrémités.

Eh bien, oui ! Elles ont grandi, mes chayottes jumelles...

Finalement la plante est généreuse : 11 chayottes de près de 4 kg chacune, sans autre soin particulier qu'un tout petit peu d'arrosage après la plantation !

Une belle récolte de Chayottes vertes et lisse : plus de 4 kg quand même

Bref, je me suis prise au jeu de sa culture, je retenterai en 2017, c'est sûr ! Cela promet de belles recettes, alors maintenant place à la créativité ;-)

Et voici mes petits Chouchous !

Bon week-end à tous, et @bientôt pour une prochaine Devinette du Vendredi !


dimanche 27 novembre 2016

SUREAU - Edition N°11 du Carnaval Des Blogs et Des Plantes - Pommes au Four, Amandes Effilées et Gelée de Sureau Maison

Immédiatement ravie de voir le sureau, que j'apprécie dans tant d'usages, à la Une de l'Edition n°11 du Carnaval Des Blogs et Des Plantes, hébergé par Avellana, j'ai du ensuite me torturer un peu l'esprit pour trouver quoi proposer ! En effet la pleine saison du sureau noir au jardin, c'est le printemps pour les fleurs, l'été pour les baies, qu'allais-je donc pouvoir proposer en plein mois de novembre ? Finalement, j'ai réfléchi que, comme je suis prévoyante, je trouve toujours le moyen d'enfermer un peu de la saveur de ses fleurs si parfumées ou de ses baies si colorées et bourrées d'antioxydants...

Pommes au Four et Gelée de Sureau pour le Carnaval Des Blogs et Des Plantes

Le sureau se prête en effet à maintes préparations culinaires ou autres... En stock j'avais donc du sirop de baies de sureau, des fleurs séchées destinées aux infusions, et de la gelée de fleurs de sureau et citron bio... J'ai donc décidé d'utiliser cette dernière, pour parfumer d'effluves printanières un plat qui réchauffe les journées grises de novembre, la Pomme au Four !

Voici la recette pour 4:
  • 4 grosses pommes bio tenant bien la cuisson (par exemple des Canada grises)
  • gelée de fleurs de sureau (ou à défaut, une gelée d'agrumes si vous n'avez pas)
  • amandes effilées
  • huile vierge de colza bio
  • beurre demi-sel


Pommes au Four, Amandes Effilées et Gelée de Sureau Maison

Huiler le fond d'un plat en pyrex ou en céramique allant au four. Ôter le cœur des pommes, sans aller jusqu'au fond. Laisser la peau (c'est pour cela qu'il faut choisir des pommes bio, attention en culture standard, les pommes font partie des fruits les plus contaminés en pesticides).

Disposer les pommes dans le plat, remplir le cœur de gelée de sureau (environ 2 cuillères à café bombées par pomme) et enfourner pour 20 minutes environ à 180°C. Puis sortir le plat, ajouter une noisette de beurre demi-sel sur le haut de chaque pomme, ainsi qu'une petite cuillère d'amandes effilées. Remettre au four 10 minutes environ, pour dorer un peu le tout.

Et miam, miam ;-)

Pour voir mes autres participations au Carnaval Des Blogs et Des plantes, c'est par ici !




vendredi 25 novembre 2016

Devinette du vendredi #13 : Quelle est cette Fleur ?

Enfin vendredi soir ! Et l'occasion de vous proposer une nouvelle Devinette du Vendredi sur le thème jardin...

Alors quelle est cette fleur, le savez-vous ? Oui je sais ce n'est pas facile... Je vais donc vous donner 2 indices.


Novembre, la Devinette du Vendredi #13 - RécréaNature


Indice n°1 : cette photo a été prise en septembre de cette année...

Indice n°2 : j'imagine que vous vous en doutiez... mais un moment il y aura des fruits, que l'on va cuisiner et manger... pour certainement quelques recettes en perspective !

Vous avez une idée ? Alors, à vos claviers pour un petit commentaire :) Réponse vendredi prochain.

Excellent week-end à vous !