dimanche 25 juin 2017

Le Coin Lecture RécréaNature : Gourmandises Insolites - Recette du Vinaigre de Noix Vertes

D'habitude à la Saint-Jean, je vous parle plutôt de millepertuis... Promenez-vous sur le blog si vous voulez réaliser un macérât de millepertuis ou trouver comment l'utiliser... Mais cette année, c'est une idée différente que je vous propose, issue d'un nouveau livre édité chez Terre Vivante et qui me va comme un gant ;-) Il s'agit du livre Gourmandises insolites, paru en juin 2017, un recueil original de 60 idées de confitures inédites, chutneys revisités, moutardes parfumées ou sirops maison, par Sylvie Fouquet et Sylvie Hampikian. J'en conseille la lecture à toutes celles et tous ceux qui, comme moi, cherchent à diversifier l'utilisation de trésors végétaux sauvages ou de nos jardins, tout en étonnant leurs convives.

Gourmandises Insolites - Le Coin Lecture RécréaNature



Et justement, près de chez nous, dans les jardins et en bordure de champs, on trouve de nombreux noyers. Ces noix sont sauvages, assez petites et globalement peu récoltées. C'est donc l'occasion rêvée pour réaliser ce vinaigre parfumé, que nous ne pourrons goûter... qu'à l'automne prochain ! Les auteures nous proposent en effet une recette en deux temps : réalisation du macérât au moment de la Saint-Jean (idéalement entre le 20 et le 24 juin), puis finalisation de la recette... à la Toussaint !


Voici donc la recette proposée dans Gourmandises Insolites :

  • 1 litre de vinaigre blanc bio (ou 2 en fonction de la taille des récipients choisis)
  • des noix vertes cueillies juste au moment de la recette
  • 8 cuil à soupe rases de cassonade

Vinaigre de noix vertes


Première étape :
Couper les noix juste cueillies de la Saint-Jean en quatre (avec des gants si vous ne voulez pas trop vous tâcher les doigts).Les mettre dans un grand bocal ou dans 2 bouteilles.
Faire bouillir le vinaigre, le verser recouvrir les noix jusqu'en haut des récipients. Fermer et laisser refroidir.
Stocker à l'abri de la lumière, jusqu'à la Toussaint !

Deuxième étape :

A la Toussaint, récupérer les noix et mettre le vinaigre dans un grand bocal. Mettre les noix dans une casserole, en les recouvrant d'eau (pour qu'elles affleurent à la surface). Faire cuire 5 minutes. Une fois qu'elles sont refroidies, presser pour récupérer le jus des noix cuites, dans une passoire fine ou dans un linge propre.

Ajouter le jus au vinaigre, ainsi que la cassonade. Laisser reposer une semaine à température ambiante, puis mettre en bouteille.

Et puis rendez-vous cet automne !

Astuce

Il paraît que les résidus de noix, une fois mixés, seront parfaits pour parfumer de la moutarde, comme le recommandent les auteures dans une des recettes de moutarde parfumée du livre... Ce sera sans doute l'objet d'une prochaine recette, en attendant vous pouvez consulter quelques pages de Gourmandises insolites sur le site de l'éditeur...


dimanche 11 juin 2017

Soupe Froide Carottes, Tomates et Pois Chiches {Cuisine Crûe, Vegan, sans gluten}

Une soupe froide, crue et colorée de légumes réalisée à l'extracteur de jus, idéale lorsque le temps est lourd comme aujourd'hui ! La préparation de cette recette 100% végétale est des plus simples : on passe tout à l'extracteur, en alternant les légumes, et on finit par les pois chiches (avec le jus) qui vont donner du corps à cette soupe.


Une soupe froide pour l'été à l'extracteur de jus

Voici les ingrédients de cette soupe froide (4 personnes):


  • 600 g de carottes nouvelles
  • 800 g de tomates
  • 1 poivron
  • 2 gousses d'ail 
  • 1/2 bocal (en verre) de pois chiches bio avec le jus
  • quelques branches de persil
  • 1 feuille de livèche (ou un peu de sel de céleri si vous n'avez pas)
  • 1 filet d'huile d'olive
  • sel, poivre


Stocker au préalable quelques heures les légumes au réfrigérateur, afin qu'ils soient bien froids (sinon vous stockerez une heure ou deux la soupe au frais avant de la consommer). Passez les légumes à l'extracteur, finir les pois chiches et leur jus. Ajoutez un filet d'huile d'olive et rectifiez l'assaisonnement.

Servir bien frais au cours d'un déjeuner dehors, ou pourquoi pas dans des verrines pour un buffet !


dimanche 4 juin 2017

Mon Vinaigre de Cidre aux Fleurs de Sureau Noir du Jardin, et des Idées Gourmandes pour les Utiliser

Pour mettre le printemps en bouteille... Chaque année en mai les fleurs de sureau imprègnent le jardin de leur parfum fleuri et chaud, presque entêtant... Cela ne dure pas... En particulier cette année : un printemps bien sec, la végétation est en avance, comme ces fleurs de sureau noir, déjà en fin de cycle... J'ai donc été un peu prise de court cette année et ne vous présenterai qu'une seule recette aux fleurs de sureau... mais rassurez-vous, en fin d'article d'autres idées sont disponibles :)


Au printemps le sureau noir étale ses ombelles parfumées


Pour cette recette il vous faut :


  • De belles ombelles de sureau noir, bien ouvertes et cueillies loin de la pollution
  • Du vinaigre de cidre bio
  • Un pot à couvercle adapté à la quantité de fleurs de sureau
  • Une jolie bouteille pour transvaser

Séparer les fleurs des tiges (mettre le moins possible de vert). Secouer si nécessaire en cas de présence d'insectes, mais ne les lavez pas à l'eau, cela enlèverait une partie de leurs propriétés. Mettre les fleurs dans le pot à couvercle, remplir de vinaigre de façon à bien immerger les fleurs, fermez. Laisser macérer quelques semaines à température ambiante.

Ensuite, filtrez et mettre dans une jolie bouteille de contenance adaptée. Vous avez maintenant un vinaigre rare, au goût délicat et printanier, pour surprendre vos invités avec des assaisonnements subtils!



Les fleurs de sureau parfumeront délicatement ce vinaigre de cidre


Et si chez vous il est encore temps de profiter des fleurs de sureau, voici quelques idées gourmandes pour les utiliser (cliquez sur les titres pour y accéder):